La Rochelle, un jaune puis une marée noire

  • La Rochelle, un jaune puis une marée noire
    La Rochelle, un jaune puis une marée noire Midi-Olympique - XAVIER LEOTY
Publié le

C’est en infériorité numérique que le Stade rochelais a assené le coup de grâce au Lou, dans le money-time de la première période. De bon augure avant la demie européenne.

Faire le dos rond, tenir bon, partir en rébellion. Ou comment La Rochelle, en même pas dix minutes, est parvenue à mettre le Lou hors d’état de nuire et prendre définitivement l’ascendant. On évoque là la fin d’un premier acte durant lequel le XV maritime, acculé devant sa ligne, a plié sans rompre avant de mordre au mollet son adversaire lyonnais. Même à 14. Surtout à 14, d’ailleurs. Un carton...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Romain Asselin
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?