Les Montois proches de la délivrance

  • Jacquelain, Laousse-Azpiazu et les Montois ont réalisé une bonne opération.
    Jacquelain, Laousse-Azpiazu et les Montois ont réalisé une bonne opération. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Grâce à un premier succès face à un pensionnaire du top 6, le Stade montois voit son horizon s’éclaircir.

Il y avait de la joie et du soulagement dans le camp montois à l’issue de cette rencontre. Car la victoire obtenue face à leur voisin basque, couplée aux résultats de la soirée, leur permet de souffler un peu mieux. Bien sûr, rien n’est encore fait, et c’est ce qu’expliquait lucidement Leandro Cedaro, le deuxième ligne auteur d’une énorme performance : « Comptablement nous ne sommes pas encore sauvés, et nous aurions tort de penser que le maintien est assuré. Nous sommes bien placés pour savoir que tout peut aller très vite dans un sens ou dans l’autre. Il faut rester mobilisés jusqu’au bout, et jouer tous les matchs pour prendre des points. »

Pour cela, ils pourront certainement s’appuyer sur la copie très encourageante rendue face aux Biarrots. Certes, tout ne fut pas parfait, une première période un peu mièvre et insuffisamment productive par rapport à la domination territoriale ne permettant pas de prendre le large. Mais la seconde, pourtant vent dans le nez, fut bien plus aboutie. Grâce à un paquet d’avants très dominateur, les Montois ont su construire intelligemment leur victoire et ont enfin su dépasser la pression du résultat pour forcer le destin, sans se désunir, sinon dans les dix dernières minutes.

Dans la lignée de la victoire à Rouen. Julien Tastet, l’entraîneur des avants landais, était d’ailleurs particulièrement satisfait de la prestation défensive de ses hommes : « La défense, c’est un marqueur de l’état d’esprit de l’équipe. Comme à Rouen, nous avons su être très agressifs collectivement sur les ballons portés biarrots qui sont habituellement un de leurs points forts, et individuellement nous avons gagné des duels. Quand tout le monde est concerné par cet aspect du jeu et que notre conquête est performante, c’est forcément plus facile dans les autres secteurs. »

Assurer le maintien au plus tôt

C’est aussi la preuve que les Montois, malgré un quinzième match d’affilée, ont encore des ressources physiques. Pour toutes ces raisons, leur avenir s’éclaircit, d’autant qu’ils ont enfin confirmé à domicile la victoire arrachée à l’extérieur la semaine passée, et qui plus est face à une équipe majeure du championnat, ce qui ne leur était jamais arrivé cette saison.
Est-ce le signe que ce groupe, jeune et cornaqué par un nouveau staff, qui bataille depuis longtemps pour sa survie, est en train de franchir un cap et de poser les bases d’une prochaine saison plus sereine ?

Les dernières rencontres de cet exercice donneront un début de réponse, à condition de grappiller les quelques points qui manquent encore aux Jaune et Noir. Un maintien que Julien Tastet aimerait atteindre le plus vite possible, « pour pouvoir offrir à ceux qui vont nous quitter un dernier match sans pression à Boniface ». Ce serait en effet une belle façon de tourner la page.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pierre Baylet
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?