Valence-Romans à l’arrêt

  • Valence-Romans à l’arrêt
    Valence-Romans à l’arrêt Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Fin de série pour les Damiers qui s’inclinent devant une solide équipe grenobloise auteure d’une première période aboutie. 

Il reste 8 minutes à jouer, les Damiers, menés (16-20), jouent leur va-tout et pilonnent la défense grenobloise. Alors qu’ils sont en position de marquer, le jeune ouvreur grenoblois Selponi intercepte et va inscrire l’essai qui permet à son équipe de creuser définitivement l’écart. La réaction des locaux dans les dernières minutes par un essai de Lacour et ensuite une longue possession de ballon sera stoppée par un contest de Montagne. Valence-Romans vient de manquer une belle occasion de se sortir de la zone rouge. Quant aux Grenoblois ce quatrième succès à l’extérieur leur permet de prendre une option sur la qualification avec cinq points d’avance sur Nevers.

Une première période aboutie

Ce succès, les Isérois le doivent en grande partie à une première période de très grande qualité. Contre le vent, dès l’entame de la rencontre, ils privaient de ballons les Damiers et par un jeu de possession ils maintenaient ces derniers dans leur camp. Une alternance de jeu qui leur permettait de laisser des miettes à leur adversaire. Au delà de cette domination, les coéquipiers de Blanc-Mappaz surent réagir dans l’immédiateté après l’essai encaissé contre le cours du jeu à la trentième minute par Mensa. Sylvain Begon le coach des avants abondait dans ce sens : « On savait l’importance de cette rencontre. Tous les points sont donc à prendre et ce succès nous fait un bien énorme. C’est un bon point pour la suite. Notre première période a été de qualité. Nous avons su mettre la main sur le ballon et ainsi jouer le rugby que l’on maîtrise. Malgré les difficultés en conquête et notamment en mêlée nous avons su par notre détermination et notre assise défensive, résister en seconde période à nos adversaires. Nous savions que nos adversaires étaient sur une bonne dynamique et difficiles à manœuvrer à domicile. Nous ne pouvons qu’être satisfaits de ce succès. Et ce malgré la semaine compliquée que nous avons vécu, car nous n’avons pu réaliser qu’un seul entraînement collectif vendredi. Nous pouvons être fiers des joueurs. »

« Ne pas calculer »

Du côté de Valence-Romans c’était bien entendu la déception que résumait parfaitement Johann Authier. « C’est une grosse déception. Nous n’engrangeons aucun point. Nous avons trop subi en première période. En deuxième mi-temps nous avons repris la maîtrise du jeu et l’essai encaissé sur une interception à la 68e minute est le tournant du match. Il ne faut pas faire de calcul il nous reste trois matchs. Dès demain on va se remettre au travail et préparer la rencontre de Montauban avec, en première intention, la récupération et amener de la fraicheur pour ce déplacement ». Pour clore cette journée pour le moins compliquée pour les Damiers, à la 78e minute ces derniers ont perdu jusqu’à la fin de la saison, Lucas Chouvet victime d’une déchirure des ischios jambiers.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Denis Ravanello
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?