Vito : « Il faut être meilleurs »

  • Victor Vito (La Rochelle), face à Lyon.
    Victor Vito (La Rochelle), face à Lyon. Xavier Leoty. - Xavier Leoty.
Publié le

Victor Vito était capitaine en l'absence de Romain Sazy. Le double champions du monde All Black veut encore élever le niveau d'exigence après la nouvelle démonstration de force face à Lyon (38-23).

Êtes-vous frustré d’avoir laissé encore échapper un bonus offensif en fin de partie ou davantage satisfait d’avoir bien négocié la bascule vers le Top 14, une semaine après la qualification historique pour le dernier carré de la Champions Cup ?

Bien sûr, on a loupé une vraie chance d’être premiers. Mais la première attente, c’était de gagner le match. On sait bien que Lyon est une grande équipe avec beaucoup d’attentes aussi. Ce serait donc manquer de respect de dire qu’on s’est loupés. Franchement, on est très, très contents d’avoir gagné ce match. Surtout s’il n’y a pas de match la semaine prochaine (le déplacement à Brive est fortement compromis, cause Covid, N.D.L.R.). Après, les vingt dernières minutes sont frustrantes.

Une explication particulière ?

C’est un mélange. Peut-être que deux ou trois personnes, chez nous, ont baissé d’intensité quand, eux, l’ont monté avec cinq ou six personnes. C’est ça les « vraies » petites marges entre les équipes. Eux voulaient jouer à chaque fois. On a vraiment essayé de les arrêter mais ils ont des qualités. Surtout avec un joueur comme Tuisova qui est entré en jeu. On n’a pas d’excuses, il faut être meilleurs. Mais on a gagné et c’est l’essentiel.

Meilleurs dans la discipline, aussi ? Rien que sur les 33 premières minutes, vous concédez huit pénalités et prenez un carton jaune…

On a beaucoup parlé entre nous de cette indiscipline. À chaque fois, on n’était pas assez efficaces. On a essayé des choses, mais toujours en faisant des fautes. Si on veut aller plus loin dans ce championnat, il faut améliorer ça tout de suite.

Ce fut un match très ouvert et rythmé. Est-ce positif dans la perspective de l’affrontement face au Leinster, en demi-finale de Coupe d’Europe ?

C’est une bonne chose d’avoir joué un match comme ça. Avec beaucoup de rythme. Ce serait dommage qu’il n’y ait pas de match la semaine prochaine parce que c’est toujours bon de conserver un tel rythme, surtout avant un match contre une équipe comme le Leinster. Mais ce n’est pas grave. Avec le Covid, il faut s’adapter. Si le match est reporté, on regardera certaines choses qu’il faut améliorer après ce match contre Lyon. Bien sûr que dans nos têtes, il y avait la demi-finale. Mais franchement, on était très concentrés sur ce match-là.

Vous restez consistants quelles que soient les rotations effectuées. Cela confirme une fois de plus la profondeur de votre effectif…

C’était très important pour quelques mecs de pouvoir jouer. Comme Paul Boudehent ou Darren Sweetnam qui est entré en jeu. Il y a une concurrence saine en ce moment dans l’équipe, c’est toujours très important pour une équipe qui veut aller plus loin dans le championnat.

Comme contre Sale une semaine auparavant, votre mêlée a fait aussi forte impression…

Le groupe travaille toute la semaine pour être efficace en mêlée comme ça. Si on est efficace comme ça en conquête, ce sera plus facile. Mais, comme toujours, ce n’était pas parfait. C’est ça, notre attente. Même si on gagne 50-10 ou 50-0, il y a toujours des choses à améliorer.

Vous comptez désormais 15 points d’avance sur la sixième place qualificative, provisoirement occupée par le Lou…

C’est bien. C’est toujours l’objectif d’être premier ou en haut de tableau. Contre une équipe contre Lyon, c’est très, très bien d’avoir pris les quatre points.

Romain Asselin.
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?