Les Tops et Flops de la 21e journée

  • Noa Nakitaci et les Lyonnais font grise mine en ce début de semaine.
    Noa Nakitaci et les Lyonnais font grise mine en ce début de semaine.
Publié le

Dans une journée tronquée par les reports de matchs, seulement trois rencontres ont pu avoir lieu. La Rochelle fait un carton plein et certains Lyonnais vous ont peut-être sauvé la mise... ou pas. Des bonnes pioches étaient à prendre du côté de Castres ou de Pau, bref, il fallait être rusé. Voici les Tops et Flops de la Grande Mêlée de cette 21e journée.

Les Tops : 

 

Tagitagivalu, 43,4 points

Il fallait avoir le nez fin pour titulariser Lekima Tagitagivalu dans son équipe. Après une première péiode sans grandes envolées entre Pau et Bayonne, le troisième ligne a fait parler sa puissance au retour des vestiaires. À cinq mètres de la ligne bayonnaise, le Fidjien part au ras et aplatit sous les perches, de quoi soulager ceux qui avaient misé sur lui. Surtout, Tagitagivalu a été impeccable en défense (7 plaquages) et ballon en main (9 au total). Cette très bonne prestation fait donc monter la cote du flanker palois, passant de 8,8 à 10,9 étoiles, soit deux unités de plus ! Nul doute que les joueurs La Grande Mêlée devraient avoir un oeil sur le Fidjien durant les prochaines semaines... 

Le troisième ligne Lekima Tagitagivalu gagne 2,1 étoiles en un week-end !
Le troisième ligne Lekima Tagitagivalu gagne 2,1 étoiles en un week-end !

Flament, 42 points

Régulièrement présent sur les feuilles de match d'Ugo Mola, le Toluousain Thibaud Flament était titulaire face à Castres. Le moins que l'on puisse dire est que le deuxième ligne a été présent sur tous les fronts. Auteur d'un essai, six plaquages, deux franchissements, Flament a surtout exploité onze ballons. En ne condédant qu'une pénalité, et avec toutes ces statistiques réunies, c'est un beau 42 points que les joueurs ont pu observé. Devant une telle performance, la valeur de Flament a évidemment flambé, passant de 9,6 à 10,9 étoiles. Voilà un joueur qui pourrait bien vous dépanner quelques matchs de Top 14, notamment si le Stade toulousain se fatigue en Coupe d'Europe. 

Le deuxième ligne rochelais Thomas Lavault a réalisé une bonne pprestations face à Lyon.
Le deuxième ligne rochelais Thomas Lavault a réalisé une bonne pprestations face à Lyon.

Lavault, 33,5 points

Derrière les grosses performances de Dillyn Leyds ou de Geoffrey Doumayrou, le jeune deuxième ligne Thomas Lavault s'est distingué dans la victoire rochelaise face au LOU. Avec un franchissement, neuf plaquages (aucun manqué) et seulement une pénalité concédée, Lavault a été très propre durant 80 minutes. À tout juste 22 ans, le Maritime fait déjà grimpé sa valeur en passant de 8,5 à 9,9 étoiles ce week-end. Il manque un cheveux pour casser le plafond des 10 unités, mais si le Rochelais enchaîne ce type de prestation, sa cote pourrait bien continuer d'augmenter. Est-ce le bon moment pour le choisir ? À vous d'en décider...

Thibaud Flament continue de marquer des points... et des étoiles !
Thibaud Flament continue de marquer des points... et des étoiles !

Les Flops

 

Nakaitaci, 6,5 points

Si vous aviez des Lyonnais dans votre équipe, il ne fallait pas se tromper et miser sur Barassi. Pour le reste, difficile de trouver une satisfaction, encore moins si vous avez pris Noa Nakaitaci. L'ailier funambule n'a malheureusment pas éclaboussé le stade Marcel-Deflandre de ses appuis tourbillonnants. Avec seulement un plaquage cassé, l'international Français n'a pas franchi une seule fois, et n'a porté que sept fois le ballon. Sa prestation défensive (7 plaquages) sauve Nakaitaci d'un score négatif mais ne peut compenser une baisse cinglante de sa valeur. Durant ce week-end compliqué pour le LOU, l'ailier descend de 15,9 à 14,6 étoiles. Le match face à Clermont réveillera-t-il Nakaitaci ? Il faudra avoir le flair... 

Noa Nakaitaci n'a pas brillé à La Rochelle et perd 1,3 étoile.
Noa Nakaitaci n'a pas brillé à La Rochelle et perd 1,3 étoile.

Doussain, 0,5 point

La remontada lyonnaise n'aura finalement pas eu lieu, ni celle de Jean-Marc Doussain. Le demi de mêlée du LOU a souffert comme son équipe durant 60 minutes. Avec trois plaquages manqués, une pénalité concédée et seulement une transformation convertie, le numéro 9 lyonnais signe un piteux 0,5 pour les malheureux joueurs qui l'ont choisi. Les dix plaquages réussis par l'ancien toulousain ne relèvent malheureusement pas la barre et témoignent d'une équipe rhodanienne qui a trop souffert pour performer face au Stade rochelais. Inévitablement, la cote de Doussain passe de 13,2 à 12,1 étoiles. Il va vite falloir se reprendre !

Match frustrant pour Jean-Marc Doussain avec une nouvelle valeur à 12,1 étoiles.
Match frustrant pour Jean-Marc Doussain avec une nouvelle valeur à 12,1 étoiles.

Luc, -1 point

Le malheureux Aymeric Luc a vécu une de ces soirées que les ailiers haïssent. En plus de la défaite de l'Aviron bayonnais chez le voisin palois, le jeune basque n'a joué que deux ballons en mai et a été l'auteur de deux plaquages. Des statistiques malheureusement trop faibles pour faire monter les points, en comparaison avec le carton de Tagitagivalu. Coup de moins bien pour celui dont la cote n'était que de 9,3 à la 19e journée. Comme son équipe, Luc restait sur de bonnes prestations, faisant grimper sa valeur à 12,6 étoiles, mais cette frustrante performance fait descendre l'ailier à 11,4 étoiles. 

Aymeric Luc n'a pas eu beaucoup de ballons à se mettre sous la dent...
Aymeric Luc n'a pas eu beaucoup de ballons à se mettre sous la dent...

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?