Alrix Da Costa, "Monsieur tampon"

  • Le talonneur Alrix Da Costa enchaîne les matchs depuis le début de saison. Photo Michel Clementz Le talonneur Alrix Da Costa enchaîne les matchs depuis le début de saison. Photo Michel Clementz
    Le talonneur Alrix Da Costa enchaîne les matchs depuis le début de saison. Photo Michel Clementz
Publié le

Le jeune talonneur des Dragons catalans, Alrix Da Costa, qui supplée avec succès Micky McIlorum, n’est pas étranger à l’excellent début de saison de sa formation. Découverte.

Les Dragons catalans n’avaient jamais réalisé une entame aussi parfaite (quatre victoires en autant de rencontres, toutes compétitions confondues). Les prouesses de Sam Tomkins, Fouad Yaha, Josh Drinwater, Benjamin Garcia ou James Maloney ne sont pas étrangères à cette performance. Dans toute réussite, il faut y ajouter la part non négligeable des hommes de l’ombre, ceux qui préfèrent déménager les pianos plutôt qu’en jouer. Le talonneur Alrix Da Costa fait partie de cette confrérie.

En ce début de saison, il était le numéro 2 derrière Micky McIlorum. Or, la blessure de ce dernier l’a propulsé comme titulaire. Le natif de Foix a bien saisi l’occasion. Dans le registre défensif, il est devenu un élément essentiel de la formation catalane. Les statistiques en témoignent : lors de la journée inaugurale face à Hull KR, il a administré 50 plaquages puis 51 face à Huddersfield, 50 face à Wakefield en Cup et 34 samedi dernier lors de la réception de Salford. "Plus je plaque, plus je m’éclate", déclare l’intéressé.

"J’ai toujours aimé plaquer"

Le plaquage, l’arme redoutable d’Alrix : "Depuis mes débuts à 4 ans à l’école de rugby de Limoux, j’ai toujours aimé plaquer. Les éducateurs que j’ai eus m’ont parfaitement enseigné cette technique et m’ont mis en confiance. Également, ils ont su me transmettre leur passion du rugby à XIII, je leur en suis très reconnaissant."

Admis ensuite au pôle France de Toulouse, le profil d’Alrix a séduit les sergents recruteurs des Dragons. En 2015, il rejoint le centre de formation. Un an après, sa jeune carrière est couronnée par une très flatteuse récompense, celle du meilleur junior de la saison en 2016. Une année particulièrement fructueuse puisqu’il effectue son baptême du feu en Super League, à St Helens, avec une mémorable victoire à la clé (34-16). Et au mois d’octobre, Aurélien Cologni lui offre sa première sélection en bleu face à l’Angleterre. La tunique tricolore, il espère l’endosser à l’automne 2021 lors de la prochaine Coupe du monde. Mais avant cette échéance, Alrix Da Costa se concentre sur la réception de Warrington samedi. Le "Monsieur tampon" des Dragons est fin prêt pour aller chercher une quatrième victoire consécutive en championnat. Pour cela, il a bien l’intention d’administrer de nouveaux plaquages dévastateurs.

DIGEST

23 ans, 1,75m, 90 kg

Poste Talonneur.

Palmarès Vainqueur de la Coupe de France (2018), vainqueur du Trophée européen (2018), élu meilleur joueur des moins de 19 ans (2016).

International 5 sélections.

Clubs successifs Limoux, Vernajoul-Pamiers, Saint-Estève-XIII catalan, Dragons catalans.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?