Reggiardo : "Soyons connectés collectivement !"

  • L'ex manager de Castres est en mission commando pour le maintien, à Provence Rugby.
    L'ex manager de Castres est en mission commando pour le maintien, à Provence Rugby. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Mauricio Reggiardo, manager général de Provence Rugby, en attend plus de la part de ses joueurs, dans la course au maintien.

Quelques jours après la défaite contre Carcassonne, à froid, comment analysez-vous ce revers ?

J’ai très mal vécu cette défaite ! Mais, je craignais ce match car je sais qu’il est toujours difficile de gagner deux matchs d’affilée à la maison. Et qui plus est le second ! Il y a eu un relâchement collectif coupable et à la sortie, nous n’avons pas été bons du tout, on a fait un non-match, rien n’a vraiment bien fonctionné face à une très bonne équipe de Carcassonne qui a joué son rugby en étant efficace et conquérant. Le XV de Christian Labit avait perdu chez lui contre Valence-Romans et avait à cœur de se refaire la cerise chez nous. Le résultat leur a souri devant une pâle équipe aixoise !

Il reste trois matchs à disputer, le danger est réel pour le maintien. Sur quels leviers vous allez vous appuyer pour remobiliser le groupe dans ce sprint final ?

Je dirai que nous n’étions pas champions après notre victoire contre Grenoble ! De la même façon, nous ne sommes pas devenus nuls après notre échec face à Carcassonne ! On se doit d’être capable d’aller faire un gros match face à une équipe qui joue sa survie comme nous puisque Rouen est trois points devant nous au classement. On a besoin de points ! Soyons connectés collectivement, c’est l’essentiel pour réaliser un bon match de rugby ! Contre les Audois, nous n’avons pas été bons collectivement, nous n’avons pas joué ensemble comme nous l’avions fait à Colomiers et contre Grenoble. Il faut absolument arriver à jouer ensemble !

Selon vous, que manque-t-il à Provence Rugby dans cette phase retour pour avoir de meilleurs résultats ?

Je ne veux pas parler du début d’année puisque je n’étais pas encore au club. Je suis arrivé dans un moment très pénible, douloureux et difficile pour le club avec le décès de Thomas Lacelle. Mais, je dois dire que j’ai trouvé un groupe qui vit bien ensemble. Mais, cela ne suffit pas, chacun doit jouer à son niveau pour mener l’équipe vers de bonnes performances. Et, clairement, nous ne sommes pas assez réguliers dans un championnat de Pro D2 dense et relevé qui ne pardonne rien ou pas grand-chose. On travaille pour mettre sur le terrain des joueurs connectés entre eux qui puissent donner le meilleur et avoir ainsi des résultats.

Justement, à Rouen dans un rude combat qui s’annonce, quelles sont les clés pour réussir un match complet ?

Déjà, nous allons mettre la meilleure équipe possible puisque c’est le dernier match du bloc ! C’est un duel très important quant au maintien pour les deux équipes. Les deux staffs ont ciblé ce match ! Je le répète et je le redirai jusqu’au bout, on a besoin de jouer ensemble pour réaliser de bons matchs ! J’espère une réaction collective très forte des joueurs, notre situation au classement est dangereuse, très inconfortable. On a besoin de points pour assurer notre maintien. Il reste trois matchs, trois finales et il va falloir les jouer à fond, sans se poser de questions ! On n’a pas le choix, nous allons donc à Rouen, déterminés et décidés, pour prendre de précieux points indispensables dans cette lutte acharnée pour le maintien.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Denis GHIGO
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?