Rouen a les clés de son destin

  • Avec trois points d’écart entre les deux formations, ici les Rouennais qui peaufinent les derniers réglages, c’est un match à forte intensité qui se profile ce soir. Photo S. B.
    Avec trois points d’écart entre les deux formations, ici les Rouennais qui peaufinent les derniers réglages, c’est un match à forte intensité qui se profile ce soir. Photo S. B.
Publié le

Pour l’une comme pour l’autre équipe, c’est l’instant de vérité. Rouen en recevant et en ayant trois points d’avance au classement est en position favorable. Pour Provence Rugby, la défaite est interdite.

Le message a été clair toute la semaine à l’entraînement, distillé par les coachs à toutes les lignes, car tout le monde doit être concerné. Rouen a tous les atouts en mains pour se maintenir dès ce soir, c’était déjà le cas face à Mont-de-Marsan et Rouen s’était raté, là une seconde chance se présente, mais ce peut être la dernière.

Richard Hill avait mis en avant la décontraction des joueurs avant Mont-de-Marsan et le manque d’implication dans le match, là dès lundi, il les a mis sous pression en allant chercher dans leurs yeux l’envie nécessaire à la victoire.

C’est d’ailleurs pour cela sans doute, qu’on retrouve cinq Normands de souche dans le 15 titulaire, ces gars là mettront le cœur nécessaire pour sauver leur club, là où d’autres sont peut-être déjà dans l’après.

Aborder ce match dans les meilleures conditions, c’est surtout éviter de le jouer avant. On sait ce qu’il ne faudra pas faire, donner des pénalités que Massip (meilleur botteur du championnat) se fera un plaisir de transformer et d’être solide en défense face à des joueurs massifs et percutants.

Rouen, le mieux placé des quatre

Pour assurer ses lancements de jeu, Rouen aura l’obligation d’être performant en touche et en mêlée, de ne rendre aucun ballon. Il va falloir rendre ce match difficile en tenant le ballon et en utilisant une ligne de trois-quarts dynamique et joueuse à bon escient.

Rouen a, suite aux résultats du week-end passé, à nouveau son destin en mains, c’est la mieux placé des quatre équipes qui sont concernées par la dernière place pour la descente (Soyaux-Angoulême étant aux dires de son entraîneur déjà en Nationale, même si mathématiquement c’est encore possible).

Rouen joue donc sa finale ce soir, et Provence Rugby sans doute sa survie.

Les armes de Provence, c’est une bonne touche et des mauls efficaces, position de jeu que Rouen a souvent du mal à défendre sans faire de fautes. Ensuite si Rouen mène au score, Provence jouera avec ses trois-quarts. Rouen devra donc jouer au loin et monter vite en pression, pour éviter que les ailiers adverses (efficaces) relancent et trouvent des brèches.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Gael LECOEUR
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?