Vannes rattrapé par le virus

  • Les Vannetais, leaders du Pro D2, ont vu quatre des leurs touchés par la Covid 19. Leur déplacement à Grenoble est donc reporté. Photo Icon Sport
    Les Vannetais, leaders du Pro D2, ont vu quatre des leurs touchés par la Covid 19. Leur déplacement à Grenoble est donc reporté. Photo Icon Sport Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Jusqu’à présent épargné par des cas de COVID-19, le RC Vannes a pu disputer dans son intégralité aux dates prévues au calendrier, l’ensemble de ses rencontres de championnat. Mais…

Le club espérait encore pouvoir résister au virus jusqu’au terme de la compétition et aborder la phase finale avec toute la sérénité voulue. Seulement, mardi, à la suite du test PCR réalisé sur l’ensemble du groupe, la positivité de quatre joueurs du groupe professionnel avait été constatée.

Le club a immédiatement pris les dispositions dans le cadre du protocole médical défini par la Commission médicale de la LNR. Les joueurs concernés ont été mis à l’isolement dès la prise de connaissance des résultats. Dans un communiqué officiel, le club a dit suivre «à la lettre les recommandations et obligations imposées par les autorités et travaille en étroite collaboration avec la Commission médicale de la LNR afin de limiter la propagation du virus. Le club réaffirme son engagement à mettre en œuvre toutes les consignes sanitaires nécessaires à la préservation de la santé des différents acteurs.»

Tests à répétition

Les joueurs vannetais ont été de nouveau testés mercredi et le seront une troisième fois ce vendredi. C’est un coup dur pour le club vannetais qui avait mis en place un dispositif drastique. Dispositif qui devait en principe protéger l’ensemble de la communauté des joueurs, y compris le staff technique. Joueurs et membres du staff avaient du reste mis en œuvre leur propre dispositif, notamment en dehors du centre d’entraînement en limitant autant que faire se peut une vie sociale réduite à sa plus simple expression, ce qui, à la longue commençait à peser sur le moral des troupes, qui contre mauvaise fortune faisaient bon cœur.

Dans cette volonté de mettre le maximum de sécurité dans ses rapports avec l’extérieur, le club avait mis en place les points presse en visioconférence depuis le début de saison, l’accès aux installations du centre d’entraînement était également rigoureusement filtré et les distanciations tout autant respectées. Depuis le début du championnat, seul Christopher Hilsenbeck (cas contact déclaré) avait été mis à l’isolement pendant trois jours il y a plusieurs semaines.

Le fait que la rencontre contre Grenoble soit reportée, oblige aujourd’hui le club à revoir sa programmation de préparation des rencontres de fin de championnat et plus encore de la phase finale. Les quatre joueurs concernés mis en "quarantaine" ne sont pas certains de retrouver le groupe avant le 2 mai prochain. Tout le programme élaboré par Jean-Noël Spitzer et ses adjoints est mis à mal et devra probablement être entièrement revu et corrigé.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Didier LE PALLEC
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?