À Toulouse, carton plein et cœur lourd en pensant à Huget

  • Huget, l’éclipse du soleil
    Huget, l’éclipse du soleil Midi Olympique
Publié le , mis à jour

Le Stade l’a emporté avec le bonus sur son principal concurrent direct. Mais l’essentiel était malheureusement, ailleurs, avec la probable fin de carrière de Yoann Huget.

Rarement l’après-match d’une équipe gagnante avec bonus offensif n’aura paru aussi maussade, empreint de tristesse. Samedi, les Toulousains ont pourtant réalisé une opération comptable rêvée face à leur principal concurrent dans la qualification aux directes demi-finales : avec les cinq points empochés, ils relèguent à douze longueurs d’avance sur les Franciliens, quand bien même ces derniers...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?