Sabine Guillien-Heinrich (présidente du Fleury Loiret Handball) : « Le sport de demain sera différent »

  • Sabine Guillien-Heinrich (présidente du Fleury Loiret Handball) : « Le sport de demain sera différent »
    Sabine Guillien-Heinrich (présidente du Fleury Loiret Handball) : « Le sport de demain sera différent » Bpifrance
Publié le , mis à jour

Pourquoi votre club peut-il être considéré comme un club de Meneurs ? Qu’est-ce qui le rend à la fois unique et innovant ?

D'abord, pour sa longévité de plus de vingt ans au plus haut niveau. On ne peut pas perdurer au plus haut niveau sans valeurs fortes, sans projet solide et sans meneurs engagés à faire vivre ce projet. C'est ce qui nous caractérise. D'autre part, notre projet mobilise des jeunes joueuses et des joueuses plus matures dans une équipe de meneurs qui croit en ce projet et en parle à l'extérieur. Aujourd'hui, le Fleury Loiret Handball est unique et innovant parce qu'il a su s'adapter à la crise sanitaire. Très vite, nous nous sommes réinventés. Nous sommes rapidement passés au digital pour la diffusion des matchs notamment, dans l'optique de garder le lien avec nos bénévoles et nos abonnés. A titre d’exemple, nous avons également aidé un jeune qui cherchait désespérément un stage. Il va maintenant voir les abonnés un à un et leur transmet un mot de ma part. Toutes ces attentions montrent notre état d'esprit. Je dis toujours que le club est géré avec de la bienveillance et un esprit familial tout en évoluant au sein d'une structure professionnelle.

En quoi votre club est un acteur essentiel sur les plans économique, social et sociétal au sein de votre territoire ?

En effet, ce n'est pas seulement un club qui gagne ou perd le week-end. Les Panthères sont de vraies actrices du territoire. Économiquement nous sommes très impliqués. Nous avons créé le Panthère Business Club pour associer nos partenaires entre eux. Malgré la limitation à 6 personnes, les petits-déjeuners organisés leur ont permis d'apprendre à se connaître. Les joueuses participent également à des visioconférences avec ces derniers. Par ailleurs, notre programme RSE est assez dense. Nous avons mis en place un partenariat avec l'association « Les Foulées Roses » qui organise une course contre le cancer du sein. Chaque joueuse est associée à une femme en rémission de cancer, et la prépare à courir. Nous nous sommes lancés aussi avec une association de lutte contre les violences conjugales. L'idée est d'accompagner ces femmes et de trouver un moyen pour elles de s'en sortir grâce au sport. Enfin, on intervient beaucoup en milieu scolaire malgré la pandémie. Nous avons amené le hand dans les quartiers sensibles.

Comment souhaitez-vous faire grandir votre club dans le futur ? Quelle est votre vision d’avenir ?

J'insiste beaucoup sur notre ancrage territorial, la Métropole, le Département et la Région. Nous devons continuer à incarner un vrai acteur pour que les collectivités reconnaissent notre rôle. Évidemment, étant nomades de par nos différents lieux pour les bureaux, les entraînements et les matchs, ce n'est pas facile. Mais notre nouveau lieu de résidence donnera un cadre à notre projet. Il est important que le staff et les joueuses aient leur lieu de vie. Ensuite, nous avons fait le choix, car c'est un vrai métier, d’une régie commerciale pour grandir économiquement. Chercher des partenaires est difficile et ça ne se fait pas en claquant des doigts. Aussi, nous allons développer la version 2.0 de notre projet digital, devenu indispensable en ces temps de pandémie. Le nombre de de connexions sur notre page Linkedin et l'audience des matchs sur le web en témoignent. Le sport de demain sera différent.

Quelle est votre propre définition d’un meneur ?

Pour moi, un meneur sait fédérer et mobiliser autour d'un projet commun. C'est une personne qui anime ses équipes, son écosystème et son territoire. Il a aussi et surtout une bienveillance car on ne peut pas être meneur sans aimer les personnes.

Retrouvez toute l’actualité Sport de Bpifrance sur bpifrance.fr/sport et #LesMeneurs

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?