Exclusif – Jono Gibbes : « Le caractère de Leo Cullen reste gravé dans ma tête »

  • Jono Gibbes, aujourd'hui à la tête du Stade rochelais, a découvert le métier d'entraîneur sous les couleurs du Leinster qu'il affrontera, dimanche (16h), en demi-finale de Champions Cup.
    Jono Gibbes, aujourd'hui à la tête du Stade rochelais, a découvert le métier d'entraîneur sous les couleurs du Leinster qu'il affrontera, dimanche (16h), en demi-finale de Champions Cup. Icon Sport
Publié le , mis à jour

Si le Stade Rochelais s'apprête à disputer, dimanche (16h), la première demi-finale de Champions Cup de son histoire, le club maritime ne part pas dans l'inconnu face au Leinster. Le directeur du rugby Jono Gibbes connaît la province irlandaise par cœur. Et pour cause, il y a débuté sa carrière d'entraîneur, en 2008, avant de rafler notamment trois Champions Cup (2009, 2011, 2012). Le patron du staff rochelais se confie au Midi Olympique.

Que ressentez-vous à l'idée de recroiser le Leinster ? Comme j'ai dit tout de suite après le tirage au sort, il y a une vraie excitation de les retrouver. C'est un contexte spécial, c'est sûr, pour Ronan et moi. Les premières émotions sont fortes mais, maintenant, on est dans la bulle du travail, concentrés sur nous, avec beaucoup d'exigence sur les choses à mettre en place. C'est un très bon...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Romain Asselin
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?