Patrons français pour sommet européen

  • Romain Ntamack (Toulouse), face à Bordeaux-Bègles.
    Romain Ntamack (Toulouse), face à Bordeaux-Bègles. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

En dominant logiquement l’union bordeaux-bègles et le leinster, toulouse et la rochelle
se sont qualifiés pour la finale de champions cup, le samedi 22 mai à twickenham.
des retrouvailles attendues entre les deux équipes qui dominent actuellement le rugby hexagonal. 

Depuis des semaines, au fil des tours de Champions Cup, chacun ne faisait que louer l’omniprésence des pensionnaires du Top 14 : sept clubs en huitième de finale, cinq en quart de finale, puis trois en demi-finale. La domination française sur cette compétition, symbole de notre retour au premier plan à l’échelle internationale, était totale ou presque. Le hic ? C’est que, même si l’ogre des...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?