Guillon : « L'offre de Montpellier pour libérer Franck Azéma était insuffisante »

  • Le président de Clermont, Jean-Michel Guillon, ici aux côtés du président toulousain Didier Lacroix.
    Le président de Clermont, Jean-Michel Guillon, ici aux côtés du président toulousain Didier Lacroix. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le président de l'ASMCA Jean-Michel Guillon lève le voile sur les coulisses des négociations qui se poursuivent pour la libération de son entraîneur Franck Azéma, toujours en contacts avancés avec Montpellier.

Où en est la situation sur le dossier de la libération de Franck Azéma ? Pour être clair : courant février, je reçois une demande officielle de la part de Franck pour résilier de façon anticipée son contrat. À partir de là, il y a une réponse du club qui lui est transmise début mars, qui prend acte de sa demande de rupture de contrat anticipée, mais qui met aussi en évidence aussi un certain...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?