LNR : Protocole Covid durci pour finir la saison

  • Protocole durci pour finir la saison
    Protocole durci pour finir la saison Abaca / Icon Sport - Abaca / Icon Sport
Publié le

La LNR va proposer aux clubs un nouveau protocole sanitaire, encore plus sévère. Ils parle des repas, des accolades, des douches. Il faut terminer la saison coûte que coûte.

La LNR va adopter un protocole durci au sujet de l’épidémie de Covid. Selon nos confrères de RMC, un document de quinze pages sera communiqué aux clubs avec une série de nouvelles mesures à respecter, sous peine de sanctions financières renforcées. Ainsi, beaucoup d’activités "collectives" des clubs devront se pratiquer à l’extérieur. Les soins et les séances vidéo feront figure d’exception, mais les prises des repas et les douches devront être prises à l’extérieur. Il a été aussi été rappelé aux joueurs qu’il vaudrait mieux éviter de célébrer leurs essais par des accolades. Évidemment, beaucoup se sont montrés surpris par ces mesures, surtout dans un sport, le rugby, qui demande des contacts par définition. "Mais qui nous pond ces règles ? Interdiction de se congratuler alors qu’ils se rentrent dans la gueule pendant 80 minutes. C’est dingue", a tweeté l’ancien joueur du Stade toulousain Grégory Lamboley (cité par le Figaro).

Du côté de la LNR, on fait savoir que tout ça est une question de "statistiques", c’est le mot qu’avait employé Bernard Dusfour, médecin de la LNR à l’AFP en expliquant que "seuls les contacts indispensables à la pratique du jeu seront indispensables". Jeudi, il a ajouté : "L’important, c’est d’arriver au bout dans la sécurité sanitaire."

Évidemment, ces mesures ont été imaginées pour éviter de nouveaux reports, c’est la hantise de la LNR que de voir de nouveaux matchs parasités par le virus. En Top 14, Bordeaux-Bègles et Montpellier ont deux matchs de retard, seuls huit clubs sur quatorze sont à 22 matchs, la norme. On sait que la hantise des patrons du rugby professionnel serait de voir les phases finales perturbées ou alors d’avoir recours à la péréquation pour "finir" le classement de la saison régulière.

Quid de la vaccination ?

Ceci pose un problème corollaire, celui de la vaccination des joueurs. Comme nous vous en parlions dans notre édition de lundi, la LNR et René Bouscatel ont lancé des démarches officielles pour obtenir que les joueurs professionnels aient accès officiellement aux vaccins (de concert avec l’Association nationale des Ligues de Sport Professionnel). Pour le moment, ce n’est pas le cas. Mais des clubs ont commencé à se faire vacciner quand même, en jouant sur les excédents de doses qui auraient été jetés de toute façon (cas du Racing dont le stade est centre de vaccination, mais aussi de La Rochelle).

Jérôme PRÉVÔT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
jmbegue Il y a 1 mois Le 07/05/2021 à 17:23

Preuve imparable que le ridicule ne tue pas : La LNR est toujours en vie....