Biarritz sera troisième, le SA XV est relégué

  • Biarritz sera troisième, le SA XV est relégué
    Biarritz sera troisième, le SA XV est relégué Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Pour sa dernière sortie de la saison à domicile, Soyaux-Angoulême a subi la supériorité du Biarritz Olympique. Les angoumoisins joueront en nationale la saison prochaine.

Comme un symbole. C’est sur sa pelouse de Chanzy, à l’occasion de son dernier match de la saison à domicile que la relégation en Nationale a été officialisée vendredi soir pour le SA XV. Habituelle antre quasiment imprenable les années passés, le SA XV s’y est incliné pour la dixième fois de la saison lors de cette 29e journée de Pro D2. Sur ses terres, Soyaux-Angoulême ne s’est imposé qu’à cinq reprises, ce qui en fait de loin le pire bilan de la saison. La sentence est désormais actée, Soyaux-Angoulême est officiellement relégué et terminera dernier de la poule, peu importe les résultats de la dernière journée. Mais le mal était fait avant même cette rencontre d’autant que les concurrents directs dans la lutte pour le maintien l’ont tous emporté. Désormais, Soyaux-Angoulême peut se projeter sur l’avenir et lancer l’opération remontée immédiate qui devrait être l’objectif lors du prochain exercice. Mais avant cela, il faudra tenter de terminer de la meilleure des manières le week-end prochain lors du déplacement à Carcassonne qui n’a plus rien à craindre ou à espérer en cette fin de saison.

Un premier acte à sens unique

De son côté, Biarritz est venu s’imposer solidement, sans forcer son talent grâce à un premier acte dominé de la tête et des épaules (3-31). De quoi déjà se mettre à l’abri au terme d’une partition rondement menée de la part des Basques. Pourtant c’était le buteur angoumoisin Jones qui était parvenu à ouvrir le score en début de rencontre sur une pénalité face aux perches (3-0, 3e). Mais le Biarritz olympique a mis la machine en route dans la foulée. Couilloud, Peyresblanques et Lonca par deux fois permettaient même aux Basques de prendre le point de bonus défensif et de le sécuriser. Dos au mur, Soyaux-Angoulême a modifié toute sa première ligne à la pause et modifier dans les grandes largeurs sa ligne de trois-quarts. De son côté Biarritz a levé le pied. C’est finalement Angoulême qui s’offrait un baroud d’honneur grâce à des essais en fin de match de Belzons (71e) puis Witt (80e+2), deux troisièmes lignes qui ont prolongé leur aventure charentaise pour la saison prochaine. Mais, la réaction fut trop tardive pour les Charentais. Biarritz perd lui le gain du bonus offensif à cause notamment de deux cartons jaunes reçus en seconde période. Pas de quoi empêcher les coéquipiers d’Ilian Perraux, auteur d’une belle prestation pour son retour à Chanzy d’officialiser leur troisième place. Ils affronteront donc à domicile le sixième de la poule. Il reste une ultime rencontre aux Biarrots, vendredi prochain à domicile face à Rouen pour parfaire les ultimes réglages avant de lancer les phases finales.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Dorian BERCHENY
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?