Le marché des transferts évite le « krach »

  • Le marché des transferts évite le « krach »
    Le marché des transferts évite le « krach » Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Depuis le 1er mai, la période des mutations a officiellement débuté. Quel impact le Covid-19 a-t-il eu sur les mouvements ? Ont-ils baissé en nombre ? Les rémunérations vont-elles chuter ? Un temps envisagé, l’éclatement de la « bulle » ne s’est pas produit. Explications.

Le marché des transferts est enfin ouvert. L’information peut prêter à sourire au vu de la richesse de l’actualité rugbystique en la matière, 365 jours par an, entre les prêts, les jokers et les recrues futures. Toujours est-il que, depuis le début du mois de mai, les changements de clubs peuvent être officiellement noués. « Pour la saison 2021-2022, les périodes de mutations se dérouleront du...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?