Prêts et libérations : la nouvelle tendance

  • Prêts et libérations : la nouvelle tendance
    Prêts et libérations : la nouvelle tendance Abaca / Icon Sport - Abaca / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Le marché est de plus en plus flexible. Avec un va-et-vient de plus en plus régulier entre les clubs français. Les joueurs sont libérés de plus en plus tôt et les prêts sont devenus monnaie courante.

Si l’amour du maillot reste un principe gravé dans le marbre, le rugby professionnel s’en accommode de plus en plus facilement. Dans un souci évident d’économie et d’optimisation des ressources humaines, les clubs ont pris le pari de la flexibilité pour leur gestion d’effectifs. Ainsi, des recrues censées changer de clubs cet été ont déjà effectué leur mutation : les Picamoles, Amosa,...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?