Tuimaba a pris son envol au printemps

  • Aminiasi Tuimaba a inscrit un essai lors de ses trois derniers matchs. L’ailier fidjien sera important en cette fin de saison dans la lutte pour le maintien. Photo Icon Sport
    Aminiasi Tuimaba a inscrit un essai lors de ses trois derniers matchs. L’ailier fidjien sera important en cette fin de saison dans la lutte pour le maintien. Photo Icon Sport Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Arrivé lors de la dernière intersaison avec de solides références à VII, le Fidjien démontre tout son talent depuis quelques semaines.

Il avait inscrit un premier essai lors de ses premières minutes sous le maillot palois. C’était face à Bayonne à Lourdes lors du premier match amical de la présaison. Et puis, Aminiasi Tuimaba, annoncé comme un phénomène après un passage remarqué sur le circuit international à VII, a dû prendre la mesure de sa nouvelle vie : « C’est la première fois que je suis loin de ma famille et de mes amis aux Fidji. Au début, c’était difficile mais maintenant je m’y suis habitué. Ici en France c’est une belle vie mais difficile à la fois. Je suis ici tout seul et mes enfants sont au Fidji. Là-bas, on est toujours ensemble, en clan. Ici forcément c’est différent, je dois plus me débrouiller. Heureusement, il y a Lekima, Jale, et Wati qui prennent bien soin de moi comme au pays. Il y a aussi tous les coéquipiers qui viennent souvent me demander des nouvelles et m’inviter à manger. » Lui qui avait connu Lekima Tagitagivalu au lycée a pu en effet compter sur ses compatriotes pour s’acclimater à la vie béarnaise : « Les autres Fidjiens m’aident vraiment beaucoup à traduire tout en français et ce qu’il faut faire. Ils s’occupent de moi depuis mon arrivée donc je suis heureux et chanceux de les avoir dans mon équipe. Ça me permet de mieux comprendre le jeu, les placements, l’esprit général, certaines situations… »

En effet, car Aminiasi Tuimaba n’a pas simplement changé de pays lors de la dernière intersaison, il a aussi pris le risque de se replonger dans l’univers du rugby à XV qu’il n’avait jamais réellement pratiqué à très haut niveau : « Il m’a fallu du temps pour reprendre et pour arriver à ce niveau du Top 14… J’étais en difficulté les trois premiers mois, je suis heureux que cela n’ait pas pris si longtemps pour obtenir ce niveau… À VII, c’est plus facile pour moi de marquer, on joue plus sur la condition physique, la vitesse et les skills tandis qu’à XV ça se joue davantage sur le défi physique, l’affrontement, la capacité à trouver un petit espace… Il faut être intelligent dans ce qu’on fait sur le terrain. Le QI rugby aussi est différent, car à VII, il y a beaucoup d’instinct, de vitesse, de physique. Ici, on a moins d’espace donc on doit être organisé collectivement, ça demande beaucoup d’intelligence situationnelle pour pouvoir s’adapter et être performant. Dans la compréhension de notre système aussi. »

Le facteur X capable de remplacer Votu ?

Tuimaba a inscrit son premier essai lors de la réception de Bayonne et marque maintenant à chaque sortie. Une bonne nouvelle pour la Section paloise qui a repris l’ascendant dans la course au maintien, mais l’ailier fidjien est conscient qu’il doit encore progresser : « J’ai davantage confiance en ce que je fais sur le terrain ces derniers temps, les autres joueurs m’aident aussi à bien le faire en étant bien placé par exemple. Je sais que je dois encore beaucoup travailler sur mes points faibles comme la gestion de l’espace. C’est très différent du VII au XV. La défense est aussi l’un de mes axes de travail, notamment à travers la musculation pour être plus fort à l’impact et produire des plaquages qui font plus mal. » Et ainsi devenir le facteur X attendu, celui capable de remplacer Watisoni Votu.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Nicolas AUGOT
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?