Romagnat fait chuter Toulouse

  • À l’image, la troisième ligne Romagnatoise Mouna Toure qui effectue un raffut sur la centre Toulousaine Emma Pasin lors du match aller à Ernest-Wallon.
    À l’image, la troisième ligne Romagnatoise Mouna Toure qui effectue un raffut sur la centre Toulousaine Emma Pasin lors du match aller à Ernest-Wallon. B. B.
Publié le

Événement en Élite 1 ce week-end, le Stade toulousain s’est incliné, une première depuis la finale du championnat de France 2019. Romagnat est désormais prêt à bousculer la hiérarchie.

C’est un événement dans ce microcosme vous l’aurez compris. Mais n’allez pas croire que les Toulousaines avaient la gueule de bois après avoir trop fêté le titre européen de leurs homologues masculins. "On s’est accordé une bière, pas plus", nous confiait avec le sourire Anthony Granja, l’entraîneur des Rouge et Noir. La véritable cause de cette défaite, c’est l’ASM-Romagnat qui se découvre une stature de grand de France.

Après avoir retrouvé l’Élite il y a deux saisons, les Jaunardes disputent leurs premiers play-off, dans lesquels elles ont battu pour la première fois l’AS Bayonnaise, la semaine passée, elles se qualifiées pour les phases finales, une première depuis plus de deux décennies, enfin, elles s’offrent leur premier scalp du Stade toulousain.

Les Romagnatoises enfilent comme des perles les étapes essentielles à la construction d’un jeune groupe très prometteur. « C’est un peu ça oui, affirme Fabrice Ribeyrolles, entraîneur de l’ASM. C’était le but de cette rencontre, valider tout notre travail, se mettre en confiance, et montrer à quelques semaines des demi-finales, qu’on est capable d’accrocher les meilleurs. Aujourd’hui on a écrit une belle petite page de l’histoire du club. » Mais plus que la victoire, c’est le contenu qui surprend, car si les Auvergnates ont dominé et étouffé les Toulousaines, elles rendent une copie loin d’être parfaite. « À la fin du match je n’étais pas content. J’ai dit aux filles que c’était bien, mais on a le potentiel de faire beaucoup mieux. On manque de maîtrise, de précision. Si on n’est pas capables de finir nos actions quand on franchit, on va en ch*** en demi-finale. On a trois semaines pour se préparer à faire un match parfait en demi. On a la qualité pour, est-ce qu’on le fera je ne sais pas, mais on a très envie de bousculer la hiérarchie établie.»  

Une odeur de phases finales

Ce système en deux phases, avec des play-off, encourage vraiment une fin de saison qui va crescendo. Cette rencontre retour lance le printemps qui, au rugby, s’accompagne toujours des phases-finales. Un symbole frappant ce week-end, le retour du public dans les stades. Au stade des Pérouses à Romagnat la tribune est modeste, et ne pouvait accueillir que les licenciés du club. En revanche, derrière l’en-but, une grande butte se dresse et fait office de gradins indépendants du stade. C’est ici que le public était venu se masser pour pousser les leurs, à grandes gueulées de Romagnat ! Romagnat ! Durant toutes les dernières minutes de la rencontre. De quoi donner des ailes à Manon Maizières qui, pour sa deuxième feuille de match en Élite, inscrit son premier essai devant sa famille, présente dans cette butte.

Côté Toulousains, on trouvera tout de même du positif de cette défaite. « Sur les 50 premières minutes, on est cohérents. Ensuite on n’arrive plus à sortir de notre camp, c’est le seul gros bémol stratégique. On va retenir notre solidarité et l’engagement fourni, les filles ne se sont pas déchirées. On ne perd pas souvent, et je n’ai pas vu de têtes baissées. On est tournés vers les demies. Les axes de travail pour les prochaines semaines sont tout trouvés. » C’est sûr qu’il vaut mieux perdre maintenant que dans 3 semaines, d’autant plus qu’au jeu des bonus, Toulouse conserve sa première place.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Baptiste BARBAT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?