Morlot : « Notre club s'inscrit au-delà de l'engagement sportif »

  • Edouard Morlot, président du STB Le Havre (basket masculin – N1)
    Edouard Morlot, président du STB Le Havre (basket masculin – N1)
Publié le

Selon-vous, pourquoi votre club peut-il être considéré comme un club de Meneurs ? Qu’est-ce qui le rend à la fois unique et innovant ?

L'innovation la plus récente date de la semaine dernière. Nous avons officialisé notre coprésidence avec la prise de poste de Rudy Sévi. Nous allions nos forces et nos convictions pour apporter toutes les compétences et les disponibilités de l'un et de l'autre. Lui est proche des joueurs, du staff et de l'opérationnel, moi davantage sur la politique et la vision du club. Cette alliance de compétences nous donne toutes les chances d'avoir de bons recrutements, de bonnes équipes, un conseil de surveillance performant et des membres du directoire plus actifs. Cela étoffe la tête du club avec des chefs d'entreprises, des communicants, des réseaux commerciaux et amène le club vers son plus haut niveau.

En quoi votre club est un acteur essentiel sur les plans économique, social et sociétal au sein de votre territoire ?

Notre club s'inscrit bien au-delà de l'engagement sportif, sur des actions locales et sociétales. Le STB Le Havre mène des actions aussi bien autour de son centre de formation et de l'équipe première, afin d'aller dans les écoles et les entreprises. Le coach rencontre les différents acteurs économiques du secteur. Notre responsabilité et notre engagement sociétal sur le territoire économique opère ainsi malgré la privation d'un grand nombre de nos activités cette année. L'an dernier, les joueurs ont pu mener des actions à l'hôpital, vont rencontrer des jeunes pour les attirer au centre de formation... Tout ça fait partie de notre stratégie RSE. Avec le deuxième confinement, nous avons repensé notre modèle économique, désormais plus digital. Via Facebook et Promedias, notre partenaire de retransmission, nous diffusons nos rencontres et mettons en avant nos partenaires sur des bannières. De cette façon, ceux-ci bénéficient d'encore plus de visibilité.

Comment souhaitez-vous faire grandir votre club dans le futur ? Quelle est votre vision d’avenir ?

Nous avons construit une vraie équipe au travers d'un staff technique, commercial et communication. Il faut continuer dans cette voie pour assumer notre ambition de devenir une équipe de haut niveau. Le STB fait partie des clubs qui devraient être en Pro B, c'est l'objectif de la saison prochaine. Pour cela il faut se donner les chances d'y parvenir, notamment financièrement et commercialement. Les institutions, que l'on rencontre souvent, nous aident beaucoup sur l'implication sociétale et le centre de formation. À l'horizon 2026-2027, l'idée est de construire, tant avec les institutions que les partenaires privés, un budget pour rejoindre la Jeep Elite, dans laquelle le STB évoluait il y a peu de temps.

Enfin, quelle est votre propre définition d’un meneur ?

Un meneur aujourd'hui est quelqu'un qui doit entraîner, pousser, être objectif et avoir une volonté de réussite professionnelle. Le meneur s'entoure des bonnes personnes, il ne va pas seul. C'est l'union qui fait la force. Quand on m'a donné les clés du club il y a trois ans, nous avons tout de suite construit le vrai socle qui nous sert aujourd'hui.

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?