Perpignan, une folie sang et or

  • Les Catalans célèbrent la victoire avec leurs supporters.
    Les Catalans célèbrent la victoire avec leurs supporters. - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Dans une atmosphère bouillante à Aimé-Giral, les Perpignanais ont fait corps pour valider leur ticket pour la finale, après un rude duel. Oyonnax a beaucoup trop subi.

Si un match de rugby dure normalement 80 minutes, cette demi-finale aura réellement débuté presque deux heures avant le coup d’envoi, au moment de l’arrivée des bus des deux équipes. Car ce retour du public a permis ces moments si propres aux phases finales, uniques, qui font que les rencontres peuvent parfois se jouer dans les têtes. Et l’on retiendra forcément cette arrivée desjoueurs à Aimé...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Julien PLAZANET
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?