Le duel d'arrières Jaminet-Lonca : une révélation et une résurrection

  • Le duel d'arrières Jaminet-Lonca : une révélation et une résurrection
    Le duel d'arrières Jaminet-Lonca : une révélation et une résurrection Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Perpignan peut miser sur le facteur X Melvyn Jaminet (21 ans), véritable révélation de la saison, mais Biarritz s’appuie sur l’expérience de Romain Lonca qui revient de loin.

Il était difficile de ne pas parler de l’arrière de Perpignan Melvyn Jaminet en présentation de cette finale. Il est la révélation de la saison. Il retrouvera en face de lui Romain Lonca, en pleine résurrection en cette fin de saison après en avoir terminé avec une blessure à l’épaule qui l’a éloigné des terrains pendant deux ans et demi. "C’est un joueur expérimenté, analyse le manager de Colomiers Julien Sarraute. Il a un gros jeu au pied, ce qui est important dans un match de phase finale. Il a eu un parcours difficile et on sent qu’il a faim et fait preuve d’une belle fraîcheur. Je pense surtout que son expérience, acquise avec l’Union Bordeaux-Bègles en Top 14 sera un atout pour Biarritz."

Capable de jouer aussi à l’ouverture et au centre, Romain Lonca vient d’enchaîner sept titularisations au poste d’arrière où sa vision de jeu lui permet d’intervenir à bon escient. Du côté de Perpignan, Melvyn Jaminet a été un des joueurs frissons de la saison. "Il réalise une saison extraordinaire, reconnaît Julien Sarraute. Son jeu au pied est très efficace et il a aussi cette capacité à breaker tout en étant aussi un redoutable finisseur. Il maîtrise toutes les facettes du poste, avec une réelle faculté à contre-attaquer depuis le champ profond. Il a vraiment tout du facteur X. Surtout, malgré son jeune âge, il a fait preuve d’une grande régularité tout au long d’une saison où il a énormément joué. C’est une évidence qu’il a bonifié le jeu de l’Usap, en apportant un vent de fraîcheur. Il est pétillant, en étant capable de créer quelque chose depuis n’importe quel endroit du terrain. C’est un joueur qui est beau à regarder."

Buteur précieux, il est aussi un des meilleurs marqueurs du championnat avec huit essais inscrits. Néanmoins, son dernier remonte au 4 mars sur la pelouse d’Oyonnax. Il est maintenant surveillé de près par les défenses adverses. Les Biarrots sont prévenus.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?