Le duel d'avants Lemalu-Armitage : le perce-muraille face à l’infatigable poison

  • Le duel Lemalu-Armitage : le perce-muraille face à l’infatigable poison
    Le duel Lemalu-Armitage : le perce-muraille face à l’infatigable poison Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Ce sont deux numéros 8 au profil et au physique différents mais qui sont deux éléments essentiels dans le système de jeu de leur formation respective.

Ils seront des hommes clés de cette finale de ProD2. Mamea Lemalu et Steffon Armitage ont sans doute été, les deux meilleurs numéros 8 du championnat cette saison, et ils auront encore la charge de porter leur équipe vers ce titre de champion de France et le Top 14. Le duel entre les deux hommes est d’autant plus attendu que le Perpignanais et le Biarrot n’évoluent pas du tout dans le même registre, bien qu’ils soient tous les deux essentiels dans le bon rendement de leur équipe. Le manager de Carcassonne Christian Labit, ancien numéro 8, rêve d’ailleurs de les associer en troisième ligne quand il évoque les deux hommes : « Si j’avais la possibilité, je prendrais les deux, l’un pour porter le ballon et l’autre pour le gratter. » Une plaisanterie pour mieux souligner les qualités des deux joueurs. « J’ai plus d’attirance pour Lemalu qui porte le ballon, ce qui était mon cas quand je jouais, mais on a besoin aussi d’un joueur comme Armitage dans son profil de plaqueur gratteur, où il excelle. Tout le monde le connaît et se prépare en conséquence, et pourtant il arrive toujours à gratter cinq ou six ballons par match. Lemalu est plus dans l’offensive.Il casse des lignes avec cette puissance qu’il dégage. On peut le constater, ce n’est pas la même équipe de Perpignan quand il n’est pas là. C’est un joueur clé de l’Usap, qui a un niveau supérieur au Pro D2. Il fait la différence dans le collectif. »

Le duel Lemalu-Armitage : le perce-muraille face à l’infatigable poison
Le duel Lemalu-Armitage : le perce-muraille face à l’infatigable poison Icon Sport - Icon Sport

Lemalu, avec son mètre quatre-vingt-quinze et ses cent quinze kilos, fait des dégâts sur son passage. Il est ce char d’assaut, dynamique au démarrage, qui place l’équipe catalane dans l’avancée. Celui qui fait les différences pour imprimer le rythme à une rencontre. De son côté, l’Anglais, capitaine infatigable de Biarritz (trente feuilles de match cette saison !), peut s’appuyer sur son expérience pour guider son équipe, même s’il est moins spectaculaire que le Samoan : « Steffon Armitage est plus précieux pour le bon fonctionnement du système collectif, avec un investissement pour le groupe exceptionnel. En revanche, il a moins de technique avec le ballon. Il est même plus efficace sans. Ce sont deux profils différents, mais tous les deux sont essentiels. Il va y avoir un affrontement mais pas dans le même style. » Les Basques auront pour mission de tenter d’arrêter Mamea Lemalu alors que les Catalans savent qu’ils devront éviter de tomber dans les griffes de Steffon Armitage, car ces deux hommes font souvent des ravages quand ils peuvent exprimer toutes leurs qualités.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?