Perpignan : Piula, si bien là

  • 54e minute, Genesis Lemalu Pelepele inscrit le troisième essai perpignanais et son coéquipier Piula Fa’asalele, en photo, exulte, un cri sorti du cœur dans ce match sous haute tension. Photo Michel Clementz
    54e minute, Genesis Lemalu Pelepele inscrit le troisième essai perpignanais et son coéquipier Piula Fa’asalele, en photo, exulte, un cri sorti du cœur dans ce match sous haute tension. Photo Michel Clementz MIDOL - Clementz Michel
Publié le

Double vainqueur du Bouclier de Brennus avec Castres et le Stade toulousain, le Samoan est devenu, à 33 ans, un élément incontournable de l’Usap. Il se dit surtout très épanoui en Catalogne.

Si discret, et pourtant si indispensable. « C’est un sacré joueur, on le voit tous, mais c’est surtout un sacré mec. » Une petite phrase, quelques mots de Patrick Arlettaz suffisent à comprendre ce que représente Piula Fa’asalele et ce qu’il véhicule au sein du vestiaire usapiste. Champion de France en 2019 avec le Stade toulousain, le deuxième ou troisième ligne a débarqué en Catalogne et en Pro D2 quelques mois plus tard. Et n’a pas tardé à faire l’unanimité au sein du staff et du groupe roussillonnais. « C’est quelqu’un qui passe devant. Il ne parle pas énormément, mais à chaque fois qu’il le fait, ça touche. Il a des regards qui en disent plus long que des mots, des attitudes. C’est un peu notre papa à tous, et un peu à moi aussi des fois », ajoute le manager de Perpignan, conquis par le rugbyman, comblé par l’homme.
À 33 ans, il ne reste plus énormément de batailles à livrer pour l’international samoan, qui a choisi de les vivre avec passion et émotions (son contrat court jusqu’en juin 2022). « L’Usap est un club avec beaucoup de richesse, beaucoup d’histoire. Je suis venu à Perpignan en voulant laisser une trace dans cette histoire. J’ai assisté à la finale de 2018 à Toulouse. C’était la folie. Il y avait des grillades sur les rocades, des apéros partout… C’est cette ferveur qui m’a donné la motivation de venir. L’Usap, c’est le club des supporters. Charles Géli a dit une phrase, un jour. Il a dit que le maillot de l’Usap n’était pas un simple maillot, mai que c’était un drapeau. Ça m’a vraiment touché. Dimanche dernier, ça m’a fait plaisir de retrouver les supporters. Je n’ai pas joué pour moi, mais pour eux », confie ce dernier, auteur d’une demi-finale aussi époustouflante que l’ensemble de sa saison.

Freshwater : « Quand Piula met le masque du combat... »

Contre Oyonnax, le week-end dernier, Piula Fa’asalele a exulté lors du troisième essai de son équipe, signé par son compatriote Genesis Mamea Lemalu. Un cri de rage venu du cœur. Combattant des tâches obscures, guerrier dans l’âme, le colosse (1,96 m, 120 kg) né en Nouvelle-Zélande est un leader naturel et a trouvé un club à son image. « Il donne le ton au quotidien. Soit il est très sérieux, soit il rigole beaucoup. Les joueurs prennent sa température, en tant qu’avant expérimenté. C’est notre leader de défense, en touche, et c’est un leader dans la conquête totale. C’est un vrai plaisir de travailler avec lui. Il fait partie des joueurs qui prennent leurs responsabilités. Il prend la parole assez souvent, il apporte du calme et de l’assurance pendant le match », liste Perry Freshwater. « Quand Piula met le masque du combat, les joueurs savent qu’il faut y aller. Ce n’est pas que par la parole. Il montre d’abord. C’est un guerrier, un très très bon plaqueur, il fait peu de fautes aujourd’hui. C’est le genre de joueur qui dit à ses coéquipiers : « Suivez-moi, je vous amène à la guerre. ». »
Que ce soit avec La Rochelle, Castres ou le Stade toulousain, Piula Fa’asalele a triomphé partout où il est passé. Tout sauf un hasard. Il ne lui reste plus qu’à soulever les bras avec la tunique sang et or sur les épaules…

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Émilien VICENS
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?