Collazo : « On ne perd pas la qualification sur ce match... »

  • Le manager varois était déçu en conférence de presse, après la lourde défaite de son équipe.
    Le manager varois était déçu en conférence de presse, après la lourde défaite de son équipe. Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Les Toulonnais devaient s'imposer au stade Pierre-Fabre pour obtenir leur ticket pour les phases finales. Malgré un départ canon, le RCT a subi la furia castraise qui s'est finalement imposé avec le bonus offensif (46-24), privant, par la même occasion, les Varois de phases finales, et même de Champions Cup l'an prochain. Le manager Patrice Collazo est revenu sur une saison compliquée pour les Rouge et Noir.

Comment analysez-vous la lourde défaite de vos troupes, après avoir mené 17-0 en début de match ?

Sur nos 20 premières minutes, il y a zéro défauts, on a fait notre meilleure entame de la saison. Mais après on a commencé à laisser l'initiative aux Castrais, et à se mettre à la faute...et ça résume un peu notre saison. On a soufflé le chaud et le froid. On avait l'habitude de ne pas faire de bonnes entames mais de s'y mettre progressivement, cette fois-ci, ça a été le contraire, et il faut dire qu'ils ont eu 2-3 essais avec de la réussite, qui nous ont fait mal à la tête, et qui leur ont permis de s'enflammer et de prendre le score.

Le RCT perd-il sa qualification pour le top 6, ce soir ?

Non, bien sûr que non, on ne perd pas la qualification sur ce match. On a eu les cartouches avant, mais, alors qu'on était troisièmes en janvier, on a été handicapé par les doublons en février-mars et on a perdu beaucoup de points et de terrain sur les autres équipes. Si on voulait venir avec plus de confort à Castres, on avait d'autres opportunités plus tôt dans la saison pour se mettre à l'abri. Il y a des matches où on a manqué de maîtrise cette saison.

Entre la 56e et la 66e minute, vous campez dans les 22 mètres castrais, sans parvenir à franchir la ligne d'en-but. Qu'est-ce qui a manqué pour venir à bout de cette défense castraise ?

On s'est approchés près, plusieurs fois ils ont été pénalisés, ils ont pris un carton. On les a poussés à la faute, comme eux nous ont poussés à la faute. Oui c'est un temps fort où ça nous aurait fait du bien de marquer. À la place de ça, ça a remobilisé les Castrais.

Castres, avec cette victoire, vous sucre la septième place, synonyme de Champions Cup l'an prochain. Une grosse déception au vu du passé européen récemment du côté de Toulon ?

Oui, c'est dur, pour nous, pour le club, pour les supporters. On a traversé des périodes compliquées dans la saison, mais comme je l'ai dit, on n'a pas su prendre les points quand il fallait.. Il faudra qu'on fasse un bilan avec les joueurs car des choses n'ont pas bien fonctionné cette saison. 

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?