Guirado est un seigneur

  • Guirado est un seigneur
    Guirado est un seigneur Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Héraultais n’ont pas à rougir de leur dernière sortie, guidés en seconde période par un Guilhem Guirado aussi exemplaire que revolté.

Montpellier, emporté par la rage de vivre paloise, éreinté par un dernier mois de compétition impensable avec sept matchs au programme et plombé par une cascade de blessure puisque Philippe Saint-André devait composer sans réel sauteur en raison des vingt-six joueurs à l’infirmerie, ne paraissait pas en mesure de contrecarrer les plans de la Section. Et puis, un événement a certainement tout...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?