Les petites vexations de l’UBB

  • Les petites vexations de l’UBB
    Les petites vexations de l’UBB Icon Sport - Icon Sport
Publié le

L’UBB s’est inclinée malgré une profusion de munitions. Un petit bilan pas facile à assumer.

Toulouse en dessert de la saison régulière, c’était sans doute un trop gros morceau pour ce Bordeaux-là, à ce moment-là. Christophe Urios a livré son diagnostic sévère et sans concession. Mais sur le moment, on s’est dit que l’UBB n’avait pas non plus sombré, elle a été gavée de ballons, elle a eu l’espoir de gagner jusqu’à la 80e. Un essai aurait alors suffi. Il n’y avait que 16-10 en faveur...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?