Urios : « Je déteste mon équipe quand elle joue comme ça »

  • Christophe Urios (UBB).
    Christophe Urios (UBB). Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Le manageur bordelais est sorti très frustré de la défaite bordelaise. Comme à son habitude, il n'a pas mâché ses mots.

Les Bordelais ont donc perdu leur dernier match de phase régulière. Une défaite 21-10 contre Toulouse marquée par une vraie inefficacité. Christophe Urios n'a pas cherché à arrondir les angles. « Ce n'était  pas bon. En fait, j'ai passé ma semaine à gueuler. Mardi par exemple notre entraînement fut très mauvais, meilleur jeudi, c'est vrai. Mais il y avait des mauvais signes, des joueurs qui arrivent en retard  par exemple. Sur le plan de l'état d'esprit, ce n'était pas bon, au niveau rugby, c'était nul.
 
Nous avons fait une première mi-temps indigne du Top 6, la seconde mi-temps fut tactiquement catastrophique. On s'est amusé. Ça m'a rappelé le Bordeaux d'il y a quelques années. On fait des passes comme ci comme ça, on joue au pied au moment de marquer et on fait des passes par dessus. Je déteste mon équipe quand elle joue  comme ça. Je ne suis pas reconnu dans cette rencontre. » Le manageur bordelais avait décidé de marquer le coup car son équipe a eu les moyens de l'emporter. Plus tard dans son discours, il a estimé qu'avec un jeu structuré, l'UBB aurait dû marquer quatre essais avec autant de ballons. Il n'a pas caché que certains joueurs l'ont déçu. Il a fait allusion entre autres à un ballon joué au pied par un troisième ligne, Alexandre Roumat.   «  Mais attention, tout ça eut s'arrêter très vite. Clermont va nous mettre à la page. » Avant d'ajouter, ironique : « Je vais peut-être changer mes vacances. » 

Par Jérôme PREVOT
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?