La seconde chance du BO

  • Les cadres biarrots, à l’image de Steffon Armitage, Francis Saili, et Henry Speight, se doivent une revanche contre Bayonne. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
    Les cadres biarrots, à l’image de Steffon Armitage, Francis Saili, et Henry Speight, se doivent une revanche contre Bayonne. Photo Midi Olympique - Patrick Derewiany
Publié le , mis à jour

S’ils ont raté le bouclier la semaine passée, les Biarrots ont néanmoins la possibilité d’accrocher un ticket pour le Top 14 en cas de victoire face à Bayonne et de terminer une saison, déjà réussie, en apothéose.

Impressionnant en barrage, renversant en demie, le BO est tombé contre plus fort en finale et, logiquement, le premier de la phase régulière a dominé le troisième, avec vingt points d’écart. Mais les joueurs basques et leur président Aldigé, battus mais pas abattus, l’ont rapidement rappelé après la rencontre : « Le rugby a inventé un système faisant en sorte que lorsque l’on perd une finale,...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Pablo ORDAS
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?