Au Racing, l’effet Fickou

  • Top 14 - Gaël Fickou (Racing 92)
    Top 14 - Gaël Fickou (Racing 92) Icon Sport
Publié le

Depuis qu’il a posé le pied au centre d’entraînement du Plessis-Robinson, en avril dernier, Gaël Fickou fut titulaire à quatre reprises avec le club des Hauts-de-Seine. Et ces quatre fois-là, le Racing 92 l’emporta plutôt facilement contre Clermont (45-19), Pau (29-35), Agen (14-54) et Brive (55-12).

Qu’on le veuille ou non, Gaël Fickou, déjà auteur de quatre essais sous les couleurs de son nouveau club, a très rapidement pris ses repères dans le collectif francilien où son association au milieu du terrain avec Virimi Vakatawa fait comme attendu des miracles.

Il y a donc un « effet Fickou » au Racing, un club fragile avant que le Tricolore ne débarque, une entité depuis devenue quasiment intouchable. Pour tout dire, cet « effet Fickou » semble à ce point prégnant du côté du Plessis-Robinson qu’il permit même aux dirigeants du 92 de prolonger le contrat de Teddy Thomas : celui-ci, dont le club ne voulait plus, a ainsi décidé de faire un effort financier afin de relancer les négociations et pouvoir, in fine, jouer aux côtés de l’un de ses meilleurs amis. C’est ce qu’on appelle faire coup double…

M. D.
 

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?