Jean Bouilhou : « Contre La Rochelle, il ne fallait pas se défiler »

  • L'entraîneur des avants du Stade toulousain a évoqué la dernière finale de Champions Cup.
    L'entraîneur des avants du Stade toulousain a évoqué la dernière finale de Champions Cup. Patrick Derewiany
Publié le

L'entraîneur des avants du Stade toulousain revient avec lucidité sur son évolution personnelle et évoque la dernière finale de Champions Cup.

Mola, Lacroix et Cazalbou vous trouvaient transformé dès le début de semaine avant la finale européenne… J’ai senti une énergie différente. Pour l’entraîneur, le début de semaine est ultra-important. On y délivre les messages stratégiques. C’était mon moment. Je devais être précis et clair. Est-ce le timing qui change par rapport au joueur ? Joueur, plus la semaine avance et plus tu...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jérémy FADAT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?