Les Bleues et la roulette russe

  • Caroline Drouin (France) durant le Rugby Sevens Series.
    Caroline Drouin (France) durant le Rugby Sevens Series. - Icon Sport
Publié le

Tout laisse à penser que la France et la Russie vont décrocher les deux derniers billets pour Tokyo lors de ce dernier tournoi de repêchage à Monaco.

Les Bleues ont toutes les cartes en main pour décrocher un des deux derniers billets qualificatifs pour les jeux Olympiques de Tokyo. En effet, si l’incertitude est plus grande chez les hommes avec quatre équipes capables de décrocher le seul billet restant, la hiérarchie paraît mieux dessinée chez les femmes, où la France et la Russie seront les deux grandes favorites. Ces deux équipes vont croiser les doigts pour ne pas s’affronter avant la finale dans une compétition où il faudra passer par des quarts et des demi-finales (contrairement au tableau masculin où les deux meilleurs de chaque poule se retrouveront directement en demi-finales). Ce serait mérité pour les deux équipes qui sont des valeurs sûres du circuit mondial.

Elles ne devraient avoir aucun mal à terminer à la première place de leur poule respective puisque ces deux formations sont actuellement dans une très bonne dynamique. C’est notamment le cas des Françaises qui ont réussi des très belles performances lors des étapes organisées à Dubaï au début du mois d’avril. Les Bleues de David Courteix avaient décroché une prometteuse troisième place lors du premier week-end de compétition avant de remporter le Tournoi la semaine suivante, en s’imposant en finale face au Canada, une des nations majeures de la discipline. Elles ont ensuite remporté un tournoi amical en Angleterre. "Le fait de gagner ce tournoi, cela valide tout le travail effectué depuis plusieurs mois, je pense que nous sommes prêtes pour aller chercher notre ticket pour les Jeux, avait alors déclaré Caroline Drouin. Le fait de s’imposer à Dubaï, cela nous avait conforté dans nos convictions et surtout montré que nous étions en forme. Ce qui est intéressant sur ce tournoi, c’est notre constance face à l’Irlande et la Grande-Bretagne en ayant réussi à réitérer les performances. Même si, nous avions le TQO dans un coin de la tête, désormais, nous avons basculé complètement sur cette échéance primordiale."

Si la route des Françaises et des Russes ne devait se croiser qu’en finale, il y a fort à parier que les joueuses de David Courteix seront dans l’avion pour le Japon dans quelques semaines. Si ce n’était pas le cas, ce serait une véritable désillusion pour le rugby français qui était parvenu à qualifier ses deux équipes pour les jeux Olympiques de Rio en 2016.

Les poules du tournoi féminin

Poule A : Russie, Argentine, Mexique, Samoa

Poule B : Papouasie-Nouvelle-Guinée, Kazakhstan, Jamaïque, Tunisie

Poule C : France, Hong Kong, Colombie, Madagascar

Le programme des Bleues

samedi 19 : France/Madagascar (14 h 52), France/Colombie (19 h 53) ; dimanche 20 : France/Hong Kong (12 h 31). Phases finales à partir de 14 h 55.

Le groupe France

Coralie Bertrand, Lina Guérin, Shannon Izar (Chilly-Mazarin/FFR), Anne-Cécile Ciofani, Joanna Grisez, Nassira Kondé (Bobigny 93/FFR), Caroline Drouin, Jade Ulutule, Yolaine Yengo (Rennes/FFR), Chloé Jacquet (Lyon/FFR), Carla Niesen (Blagnac/FFR), Séraphine Okemba, Chloé Pelle (Stade français/FFR), Camille Grassineau, Fanny Horta (FFR).

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?