Jalibert, Macalou, Fickou... La Dream Team des barrages

  • Jalibert, Macalou, Fickou... La Dream Team des barrages
    Jalibert, Macalou, Fickou... La Dream Team des barrages
Publié le , mis à jour

Après avoir dévoilé le MVP de ce week-end de barrages de Top 14, c’est l’heure de découvrir la Dream Team. Une équipe dans laquelle les Bordelais sont en nombre grâce à leurs performances face à l'ASM Clermont. 

1. Jefferson Poirot (UBB) : 25.7 points 

Le pilier de l'UBB s'est fait remarquer sur la pelouse du stade Chaban-Delmas à l'occasion de cette demi-finale historique de l'Union Bordeaux Bègles. Au cours de cette rencontre, Jefferson Poirot a une nouvelle fois montré qu'il n'était pas seulement efficace en défense mais aussi en attaque à l'image de ses dix courses ballon en main qui ont permis à son équipe de gagner du terrain quand il le fallait.  Au final, il compte 25.7 points et se retrouve dans la Dream Team de ce week-end de barrages. 

2. Clément Maynadier (UBB) : 18.9 points 

Il fait partie des Bordelais qui ont fait la différence à l'avant ce week-end. Il est l'auteur du seul essai (37e) de l'UBB face à l'ASM Clermont et permet à son équipe de creuser l'écart qu'il faudra pour remporter ce match. Clément Maynadier gagne donc sa place dans la Dream Team avec 18.9 points. 

3. Cedate Gomes Sa (Racing 92) : 19.1 points 

Le Racing 92 s'est imposé 38-21 dans le derby parisien et le pilier de 27 ans fait partie des joueurs qui ont été important dans le pack d'avant des Ciel et Blanc. Présent défensivement avec cinq plaquages, sa performance lui permet d'intégrer la Dream Team avec 19.1 points. 

4. Boris Palu (Racing 92) : 25.5 points 

Le deuxième ligne de 25 ans a été efficace face au Stade français, c'est le moins que l'on puisse dire. Avec onze plaquages sur ce match Boris palu fait partie des meilleurs plaqueurs de ce week-end de barrages. Une performance qui lui permet de s'installer dans la Dream Team avec 25.5 points. 

5. Paul Gabrillagues (Stade français) : 12.5 points 

Malgré la défaite de son équipe face au Racing 92, sa performance lui permet de se faire une place dans la Dream Team de ce week-end avec 12.5 points. Avec onze courses ballon en main, Paul Gabrillagues fait partie des joueurs qui ont compté et qui auraient pu inverser la tendance de ce match !

6. Peceli Yato (ASM Clermont) : 30.5 points

Le troisième ligne a encore une fois été complet dans sa performance, en témoigne les quatre plaquages cassés, cinq plaquages et onze courses ballon en main lors de ce match. Malgré la défaite de l'ASM, Peceli Yato se retrouve logiquement dans la Dream Team de ce week-end de barrage avec 30.5 points. 

7. Ibrahim Diallo (Racing 92) : 38.5 points

Le meilleur plaqueur du Racing 92 a fait une performance XXL sur la pelouse de l'Arena et fait partie des grands artisans de cette victoire (38-21) face au Stade français. Ibrahim Diallo fait désormais partie des incontournables dans l'effectif de Laurent Travers et s'offre sa place dans la Dream Team avec 38.5 points. 

8. Sekou Macalou (Stade français) : 41.5 points 

Le troisième ligne fait partie de ceux qui ont su se reprendre en deuxième période pour tenter d'arracher une victoire aux Ciel et Blanc. Auteur d'un essai, Sekou Macalou est notre MVP de la semaine et intègre logiquement la Dream Team avec 41.5 points. 

9. Maxime Machenaud (Racing 92) : 33.7 points 

Maxime Machenaud a largement participé à la victoire de son équipe. Auteur d'un essai à la 18e minute et d'un sans-faute au pied (avec 5 transformations pour la plupart en coins) il gagne sa place dans la Dream Team de ce week-end de barrages avec 33.7 points. 

10. Matthieu Jalibert (UBB) : 33.5 points 

Une fois de plus le demi d'ouverture fait partie des grands artisans de la victoire bordelaise et permet à son équipe de s'offrir une qualification historique en demi-finale de Top 14. Avec un sept sur huit au pied il rapporte 20 points à l'Union Bordeaux Bègles. Au final, il compte 33.5 points et se retrouve dans la Dream Team

11. Santiago Cordero (UBB) : 24.5 points 

L'ailier argentin a tenu son rang et s'est montré plutôt complet avec un franchissement, trois plaquages cassés, six plaquages et cinq courses ballon en main. Santiago Cordero gagne sa place dans la Dream Team de ce week-end de barrages avec 24.5 points. 

12. Gael Fickou (Racing 92) : 40.5 points 

Brillant comme à son habitude, il n'aura fallu que cinq petites minutes au centre pour marquer le premier essai de la rencontre. C'est donc très logiquement qu'il intègre la Dream Team à l’issue de cette victoire dans le derby parisien avec 40.5 points. 

13. Rémi Lamerat (UBB) : 28.1 points

Il a fait preuve de beaucoup d'engagement, gagné ses duels et muselé la menace Moala, coté Clermontois. Rémi Lamerat fait une très belle performance face à l'ASM ce week-end ce qui lui permet d'intégrer la Dream Team avec 28.1 points. 

14. Damien Penaud (ASM Clermont) : 20.5 points

Il fait partie des rares Clermontois qui ont pu intégrer la Dream Team cette semaine (avec 20.5 points). Auteur d'un essai, il s'est aussi montré à son avantage sous les ballons hauts. Damien Penaud a fait ce qu'il fallait malgré le fait que cela n’aura malheureusement pas suffi face aux hommes de Christophe Urios. 

15. Romain Buros (UBB) : 34.5 points 

L'arrière de 23 ans aurait pu coûter cher à son équipe quand il perd un ballon à dix mètres de sa ligne d'en-but dont Iturria n'a su profiter (31e), mais le Bordelais s'est montré efficace en défense et a cassé quatre plaquages, ce qui lui permet de s'offrir une place dans la Dream Team avec 34.5 points. 

Merci à Panda Roux (et noir) pour son aide !

Macalou, Jalibert, Fickou... La Dream Team des barrages
Macalou, Jalibert, Fickou... La Dream Team des barrages

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?