Pour Retière, le rebond après la disparition

  • Arthur a, semble-t-il, passé le plus dur Arthur a, semble-t-il, passé le plus dur
    Arthur a, semble-t-il, passé le plus dur MIDOL - Patrick Derewiany
Publié le

Arthur Retière (ailier ou arrière de La Rochelle) meilleur marqueur du précédent (demi) exercice de Top 14, vit une saison plus contrastée. Entre un pubis récalcitrant, une profonde remise en question et sa première cape en Bleu, le Bourguignon a jonglé avec tout un tas d’émotions ces derniers mois. Mais, à deux matchs du graal, le voilà en bonne voie pour poursuivre son ascension.

Tiens, tiens, Arthur Retière et le Racing, ça ne vous rappelle rien ? S’il a posé ses valises, l’espace d’une saison, au sein du club francilien avant de rallier les bords de l’Atlantique, en 2016, le feu follet rochelais l’a aussi et surtout crucifié dans la course au Brennus, il y a tout juste deux ans. 31 mai 2019, La Rochelle se déplace à Colombes, l’ancien jardin des ciel et blanc, privés...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Romain ASSELIN
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?