Les titans rochelais ont fait taire les « galactiques »

  • Will Skelton et Uni Atonio, énormes de bout en bout, ont broyé la tendre jeunesse du Racing
    Will Skelton et Uni Atonio, énormes de bout en bout, ont broyé la tendre jeunesse du Racing Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

En surclassant les Racingmen dans le combat d'avants et sur les impacts, les Rochelais ont accédé à la première finale de championnat de leur histoire.

Ce paquet d'avants rochelais est une formidable machine à broyer. Comme on aurait dû l'anticiper, le pack jaune et noir a donc martyrisé la tendre jeunesse du Racing, certes courageuse mais bel et bien inoffensive, incapable d'offrir des ballons à une attaque de galactiques soudainement devenue muette. Vous savez quoi ? Au fil de ce match, on eut parfois mal pour les Racingmen : lorsque Grégory...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?