Médard, l’increvable

  • Maxime Médard porte le maillot du Stade toulousain depuis l’âge de 15 ans.
    Maxime Médard porte le maillot du Stade toulousain depuis l’âge de 15 ans. Photos Patrick Derewiany et Icon Sport
Publié le , mis à jour

Triple champion d’Europe et quadruple champion de France, l’arrière international n’a plus joué depuis la finale de Champions Cup. La blessure de Romain Ntamack devrait lui offrir ce vendredi un nouveau défi à sa (dé)mesure. Lui qui, à 34 ans, a déjà connu de nombreux coups durs dans sa carrière et dont l’orgueil sera encore extrêmement précieux.

Maxime Médard est un affectif. Un vrai. Un jour de mars 2015, il s’était posé autour d’un café à la Brasserie du Stade toulousain pour s’ouvrir comme rarement et revenir sur les démons qui l’ont trop souvent rongé. « Je me pose beaucoup de questions, avait-il avoué. Ce sont elles qui me pèsent et m’empêchent de m’épanouir pleinement. En fait, j’ai l’impression de m’épanouir dans la difficulté....

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Jérémy FADAT
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?