A Toulouse, Mallia et « Choco » vivent un « rêve »

  • Juan Cruz Mallia, auteur d'un essai en finale de Champions Cup, fut décisif en cette fin de saison.
    Juan Cruz Mallia, auteur d'un essai en finale de Champions Cup, fut décisif en cette fin de saison. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Arrivés à Toulouse sur les conseils du sélectionneur argentin Mario Ledesma, Juan Cruz Mallia et Santiago Chocobares ont pris une part très importante dans la récente épopée toulousaine.

Le 1 er juin 2020, soit il y a un peu plus d'un an, le trois-quarts centre des Pumas Jeronimo de la Fuente brisait le silence dans une interview accordée à ESPN : « Les dirigeants de la UAR (la fédération argentine) viennent de nous annoncer la fin provisoire de la franchise des Jaguares en Super Rugby. Si des offres nous parviennent de l'étranger, nous sommes invités à les saisir pour soutenir l'effort économique du rugby argentin ». Dans la foulée, les Jaguares, dont les salaires n'étaient plus certains d'être amortis, s'exilèrent en Europe et, de Guido Petti à Tomas Lavanini en passant par Emiliano Boffelli, un important contingent d'internationaux débarqua donc en Premiership ou en Top 14. Juan Cruz Mallia, six sélections avec les Pumas, fit partie des partants et arriva au Stade toulousain début janvier, en la qualité de joker médical de Lucas Tauzin. Il explique : « Le jour où les dirigeants de la UAR nous ont appris que la franchise quittait le Super Rugby et que nous étions invités à l'exil, le coup fut très dur à encaisser. Je ne pensais pas que tout pouvait s'arrêter de façon si brutale, du jour au lendemain ». Alors ? « Même en rêve, poursuit-il à présent, je n'aurais pu imaginer que Toulouse m'accueille aussi bien. Les joueurs, le staff et les supporters m'ont immédiatement accordé leur confiance, je me suis senti chez moi très vite et franchement, je les en remercie. Ce que je vis aujourd'hui, je ne peux le traduire en mots. C'est une folie, hein... » Et le match, alors ? « Notre équipe a été intelligente, enchaîne Mallia. On les a marqués dans le combat d'avants et derrière, le jeu au pied d'Antoine (Dupont) ou Thomas (Ramos) a fait reculer les Rochelais. Nous étions en confiance. Un écart de quinze points en finale, ce n'est pas anodin ».

Santiago Chocobares, le solide trois-quarts centre argentin de Toulouse, devrait bientôt prolonger son contrat dans la vile rose.
Santiago Chocobares, le solide trois-quarts centre argentin de Toulouse, devrait bientôt prolonger son contrat dans la vile rose. Icon Sport - Icon Sport

Dans les entrailles du Stade de France, Santiago Chocobares, campé à ses côtés, ne perd pas une miette du récit de son compatriote et ami. « Moi, explique à présent « Choco », je vis ce titre comme une revanche. J'avais d'autres plans, il y a six mois. Je pensais que ma saison commencerait et finirait sous le maillot des Jaguares en Superliga sud-américaine. J'ai donc du mal à croire ce que je vis aujourd'hui, dans l'un des plus beaux stades du monde ». Recruté comme joker médical de Sofiane Guitoune, le solide Chocobares n'a pas encore la flamboyance en attaque du trois-quarts centre international mais s'affirme, de sortie en sortie, comme un cador dans le défi physique, au centre du terrain. « On s'éclate, poursuit-il à présent. Avant que j'arrive, on m'avait dit qu'on ne courait pas trop en Top 14 et j'ai pourtant fini le premier entraînement le souffle coupé, les mains sur les genoux/ Le niveau est très élevé ».

Proches d'une prolongation 

Auteur d'un essai splendide en finale de coupe d'Europe, Juan Cruz Mallia joua pour sa part un rôle très important dans la récente épopée toulousaine. Il en sourit : « A mon arrivée en France, le coach (Ugo Mola) m'a annoncé qu'à Toulouse, on était là pour gagner des titres. En faisant le doublé, j'espère qu'on a dépassé ses espérances ». Mais la suite, alors ? Où s'écrira-t-elle pour les deux Pumas ? « Notre souhait, c'est évidemment de rester », enchaîne Mallia. « Aujourd'hui, dévellope Chocobares, nous partons en tournée avec les Pumas pour trois semaines. Nous allons affronter la Roumanie et deux fois le pays de Galles. Pour le reste, nous sommes en pleine négociation avec le club. Mais nous sommes tout proche de prolonger notre contrat ».

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Marc DUZAN
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?