Ça brasse en Paca !

  • Digne (en rouge) et le Stade Phocéen (en bleu) devront passer par une poule de brassage en début de saison prochaine, pour conserver leur place en Honneur.
    Digne (en rouge) et le Stade Phocéen (en bleu) devront passer par une poule de brassage en début de saison prochaine, pour conserver leur place en Honneur. Photo DR
Publié le

L’annonce en milieu de semaine de brassages en Honneur et en Promotion Honneur a été diversement accueillie par les clubs qui pourront descendre ou monter d’un étage, au bout de quatre matchs seulement.

En début de saison, des brassages seront organisés en Séries territoriales dans la Ligue Sud-Paca. Ainsi, les clubs d’Honneur et de Promotion Honneur, placés dans des poules de trois, auront quatre matchs pour se jauger en septembre et octobre, et déterminer où chacun évoluera lors de la saison à venir. La décision n’a pas été bien reçue par tous. "Nous avons appris l’information dans La Provence, regrette le manager des Cadeneaux, Nourdine Hocine. Nous connaissions le projet mais il devait être entériné par les clubs. Et il l’a été par le comité directeur… Je ne suis pas pour cette formule. Nous savons que nous aurons des investissements hétérogènes pendant l’été. Commencer par des matchs anxiogènes va mettre une pression supplémentaire."

Avec lui, d’autres clubs s’inquiètent également de la tenue de matchs des équipes B. Le problème de communication a été également mis en avant par plusieurs dirigeants de clubs. Joints jeudi, les présidents de Sorgues, Thomas Cirelli, d’Antibes, Stéphane Galant, ou encore de Sisteron n’avaient pas reçu de notification officielle après la sortie de l’info la veille dans la presse locale… "Je l’ai appris hier par un de mes coachs, regrettait Stéphane Galant. Et reprendre le 18 septembre est quasiment impossible. On parle de protection des joueurs mais cela me paraît un peu juste. C’est limite après un an d’interruption. Mais on fera avec, on n’a pas le choix…"

Un sujet abordé en marge de France - Italie moins de 20 ans

Le président de Digne, club… d’Honneur, élu à la Ligue et en charge de la communication, rappelle que le sujet a été abordé en marge de France — Italie moins de 20 ans. "Un brassage permet de recommencer avec des équipes évoluant à leur juste niveau, explique Jérémy Teyssier. Personnellement, cela ne m’arrange pas si je regarde mon nombril. Cela m’arrange si je regarde la santé de mes joueurs."

"75 % des clubs étaient représentés, rappelle de son côté le président de la Ligue, Henri Mondino. Nous avons échangé avec les mairies pour que les terrains soient ouverts le 1er août. Cela laisse sept semaines de préparation. Et nous étions obligés de commencer le 18 septembre pour pouvoir terminer le 7 mai 2022."

Du côté des clubs en Promotion Honneur à la dernière rentrée, la nouvelle a été accueillie plutôt favorablement. Monteux, Saint-Saturnin, ou encore Marseille-Huveaune, renforcé par plusieurs éléments venus de… Fédérale 1, voit plutôt d’un bon œil la possibilité de monter en Honneur au bout de quatre matchs seulement. "Nous visons la Fédérale 3 pour 2023 et les cent ans du club, rappelle le manager de Monteux, Olivier Vioux. Si on peut gagner un an… Je comprends que les clubs d’Honneur n’y soient pas forcément favorables, mais quand j’ai commencé le rugby, on débutait par des brassages. Cela n’est pas nouveau…"

Les poules de brassage :

Poule 1 : Avignon-Le Pontet, Digne, Lucciana.

Poule 2 : Saint-Laurent-du-Var, Antibes, Monteux.

Poule 3 : Noves-Eyragues, Fos-Istres, Saint-Saturnin-lès-Avignon.

Poule 4 : Stade phocéen, Sorgues, Le Beausset.

Poule 5 : Sisteron, Marseille-Huveaune, Pierrefeu.

Poule 6 : Pennes-Mirabeau, Salon-de-Provence, Orange.

Poule 7 : Ajaccio, Saint-Rémy-de-Provence, La Vallée du Gapeau.

Règlement : les sept premiers de chaque poule et les quatre meilleurs deuxièmes évolueront en Honneur, les dix autres équipes en Promotion Honneur.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Sébastien FIATTE
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?