Colomiers fête Bézian, ses recrues et la nouvelle saison !

  • Romain Bézian sera mis à l’honneur lors de la soirée des Oscars Midol, ce jeudi soir.
    Romain Bézian sera mis à l’honneur lors de la soirée des Oscars Midol, ce jeudi soir. Stéphanie Biscaye
Publié le , mis à jour

800 convives sont attendus ce jeudi soir 1er juillet lors de la grande soirée columérine.

Les retrouvailles s’annoncent radieuses : Colomiers lance déjà sa saison et profite de la grande soirée des Oscars Midol, ce jeudi 1er juillet à 19 heures au stade Michel-Bendichou (Espace ICA PATRIMOINE) pour rassembler l’ensemble de son club et ses 400 partenaires, afin d’annoncer clairement les ambitions d’un club à part, mais formidablement structuré.

Cette belle soirée permettra d’abord à la ville de Colomiers et sa première représentante, Madame Karine Traval-Michelet d’afficher, comme toujours, l’indéfectible soutien à une institution solide et bien ancrée dans le paysage du Pro D2.

Avec ses huit millions d’euros de budget, c’est 600 licenciés et ses 400 partenaires qui forment à Colomiers un réseau unique et d’une grande efficacité, Colomiers n’est pas simplement un club famille, il est à part, de par son identité et son fonctionnement. Alain Carré qui entend dévoiler quelques nouvelles ambitions et performer encore dans son désir d’atteindre, une nouvelle fois, le top 6, le rappellera au moment des célébrations attendues ce jeudi soir.

Le premier Oscar de la liberté retrouvée sera donc attribué au troisième ligne Romain Bézian, Catalan d’origine devenu professionnel grâce aux conseils avisés d’un certain Guilhem Guirado et qui a trouvé depuis longtemps déjà son équilibre à Colomiers : "C’est un joueur complet, expérimenté avec une aisance gestuelle certaine, assure son entraîneur Julien Sarraute. Il est notre leader de la stratégie en touche, avec une vraie capacité à faire jouer debout, à impulser le jeu des autres. Romain au fil de son expérience, a gagné les galons de reconnaissance."

Waël le "Ponpon" de l’avenir !

De nature à montrer la voie à un autre jeune troisième ligne, issu de la fameuse formation columérine : Waël Ponpon qui a déjà été convié dans un rôle de sparring-partner par… Fabien Galthié avec les Bleus !

"C’est un plaqueur-coureur à la détermination sans faille. Il a surtout développé une capacité de travail incroyable, poursuit Julien Sarraute, tout est fait en lui pour progresser, grandir et devenir un vrai leader. C’est véritablement un bosseur acharné."

Cet engagement incessant, sans faille, c’est l’ADN de Colomiers et les grandes heures seront rappelées en présence de grands anciens, tous conviés (les Sadourny, Jauzion, Skrela, Sieurac, Dal-Pos et consorts… Galthié…), comme pour mieux signifier que Colomiers qui fêtera dignement cette saison, les dix ans de présence au plus haut niveau de la Pro D2, a trouvé les ressources, l’équilibre et la place forte qui sont les siennes.

Vous souhaitez assister à la cérémonie ? Inscrivez-vous ici ! 

Philippe Oustric
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?