Leaders en faillite

  • Grégory Alldritt est passé complètement à côté de sa finale. Photo M. O. - D. P.
    Grégory Alldritt est passé complètement à côté de sa finale. Photo M. O. - D. P. M. O. - D. P. - D. P.
Publié le

Si l’on a pas reconnu le Stade rochelais, si brillant cette saison, au cours de cette finale, c’est principalement en raison de la faillite de ses leaders dans le jeu mais aussi en l’absence de plan B.

« Faire les meilleures quatre-vingts minutes de la saison. » C’était le souhait de Jono Gibbes avant cet ultime rendez-vous au Stade de France. Un vœu resté pieu pour cet épilogue d’une saison éreintante. Le Stade rochelais est passé complètement à côté de sa finale. La raison principale ? La faillite de ses leaders. En tête de liste, le capitaine Romain Sazy, au club depuis 2010, n’a pas su...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Arnaud Beurdeley
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?