Une journée de rugby inclusif pour casser les barrières

  • Près de 200 personnes, dont plusieurs dizaines de réfugiés, ont participé à une journée de rugby inclusif, le samedi 26 juin dernier.
    Près de 200 personnes, dont plusieurs dizaines de réfugiés, ont participé à une journée de rugby inclusif, le samedi 26 juin dernier. Photo LNR
Publié le , mis à jour

Samedi dernier, au complexe sportif des Fillettes (Paris), l’association Ovale Citoyen et la Ligue nationale de rugby organisaient la journée « Uni.e.s par le sport », afin de célébrer la diversité.

Au lendemain de la finale de Top 14, et à quelques petits kilomètres du Stade de France, un évènement censé casser les barrières sociales à l’aide du rugby se préparait. Chapeautée en trois semaines par l’association Ovale Citoyen, accompagnée par la Ligue nationale du rugby (LNR)*, la journée de rugby inclusif a réuni plus de 200 participants, tous venus de différents horizons. « Il y avait...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Dorian VIDAL
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?