Z’ai cru voir un Jaminet

  • Melvyn Jaminet va entrer dans le grand bain du niveau international alors qu’il évoluait cette saison en Pro D2. Une sacrée promotion !
    Melvyn Jaminet va entrer dans le grand bain du niveau international alors qu’il évoluait cette saison en Pro D2. Une sacrée promotion ! Icon Sport
Publié le

Arrière pour ce premier test face à l’Australie, Fabien Galthié a décidé de miser sur Melvyn Jaminet, la pépite de Perpignan, qui va découvrir le niveau international sans être passé par la case Top 14.

Privés des finalistes pour cette tournée en Australie, les Bleus pourront tout de même compter sur un champion de France. Au terme d’une incroyable saison, l’arrière de Perpignan Melvyn Jaminet a soulevé le bouclier de Pro D2 le 5 juin dernier. L’histoire était déjà incroyable pour le Catalan, qui vient tout juste de fêter ses 22 ans, puisqu’il n’avait connu qu’une seule feuille de match avant le début de l’exercice 2020-2021. Il ne lui a fallu que quelques semaines pour devenir la nouvelle pépite du Pro D2, celle dont tout le monde cause, celle que tout le monde veut voir de ses yeux. Même ses adversaires ont été enchantés par le phénomène en marche, à l’image de Julien Sarraute, le manager de Colomiers : "Il a réalisé une saison extraordinaire. Son jeu au pied est très efficace et il a aussi cette capacité à breaker tout en étant un redoutable finisseur. Il maîtrise toutes les facettes du poste, avec une réelle faculté à contre-attaquer depuis le champ profond. Il a tout du facteur X. Surtout, malgré son jeune âge, il a fait preuve d’une grande régularité tout au long d’une saison où il a énormément joué. C’est une évidence qu’il a bonifié le jeu de l’Usap, en apportant un vent de fraîcheur. Il est pétillant, en étant capable de créer quelque chose depuis n’importe quel endroit du terrain. C’est vraiment un joueur qui est beau à regarder." Une beauté du geste, une efficacité au pied et une fraîcheur qui ont convaincu Fabien Galthié de l’amener dans l’avion pour cette tournée en Australie, malgré son inexpérience du haut niveau. Le sélectionneur a même décidé de lui offrir une première titularisation dès ce premier test face aux Wallabies. Melvyn Jaminet n’est pas le premier joueur à découvrir le niveau international en étant pensionnaire du Pro D2. Le pilier Demba Bamba a aussi effectué ce grand saut dans l’inconnue en novembre 2018. Ça avait aussi été le cas de Franck Montanella lors de la tournée 2007 en Nouvelle-Zélande.

Pas venu pour faire le nombre !

Melvyn Jaminet n’est donc pas venu en Australie pour faire le nombre, alors que l’on pouvait logiquement penser que le Montpelliérain Anthony Bouthier récupérerait sa place, lui qui avait enchaîné six titularisations en 2020 avant le retour en grâce de Brice Dulin. On pouvait aussi penser que Romain Buros, auteur d’une très bonne saison avec l’UBB, ne serait pas loin. Fabien Galthié a misé sur le troisième homme, préférant aussi conserver Bouthier en munition supplémentaire sur le banc des remplaçants où il couvrira aussi le poste d’ouvreur puisqu’il maîtrise les systèmes de jeu des Tricolores bien mieux que Joris Segonds et Antoine Hastoy, lesquels viennent tout juste d’intégrer le groupe. Melvyn Jaminet, qui a su qu’il serait certainement du voyage après la finale du Pro D2, continue donc son ascension fulgurante, lui qui se refusait pourtant à penser à la sélection il y a encore quelques semaines : "C’est un rêve d’aller en équipe de France. Mais il faut que je reste lucide et il ne faut pas que je commence à penser à ça. C’est encore quelque chose d’assez lointain." Mais rien n’est trop loin pour Jaminet.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?