La grande inconnue de la préparation

  • La grande inconnue de la préparation
    La grande inconnue de la préparation Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Qui dit « jeu de dépossession » dit naturellement « ball in play » et cette notion de mètres parcourus par seconde qui permet au staff du XV de France de déterminer le degré d’intensité d’une rencontre. Le but étant d’être assez bien préparé physiquement pour imposer à l’adversaire un rythme auquel il ne puisse pas répondre, ou l’oblige à commettre des erreurs.

Le hic ? Il est que, contrairement à d’habitude, toutes les conditions ne sont évidemment pas réunies pour avoir un XV de France le plus en forme possible. « Beaucoup de facteurs entrent en compte, détaillait le directeur de la performance Thibault Giroud. Parce que c’est la fin d’une saison de 13 mois, parce que nous avons un groupe de jeunes joueurs, parce qu’on doit s’adapter aux contraintes édictées par le gouvernement australien, parce qu’on a voyagé pendant 24 heures et subi un gros décalage horaire, sans oublier plusieurs confinements stricts après nos tests PCR… En outre, nous savons que nous avons un groupe de 41 joueurs qu’on ne peut pas changer ni rapatrier, ce qui fait qu’on est sur des standards différents. »

En clair ? « On est obligé de raisonner certaines choses, ce qui fait qu’on est dans un développement moindre de nos qualités. On jongle avec un double objectif : amener les joueurs dans les intensités que l’on veut toucher tout en allant moins loin dans le développement de leurs qualités, pour ne pas avoir trop de joueurs sortis dans l’optique de ces trois matchs en dix jours. » Ajoutez à cela que l’on ignore comment le pack de bizuths de ce XV de France « bis » pourra rivaliser dans le défi physique face aux premiers choix des Wallabies, et vous comprendrez un peu mieux pourquoi Fabien Galthié et son staff ont opté pour un banc à 6 avants, face à cette drôle d’inconnue…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?