La grande inconnue de la préparation

  • La grande inconnue de la préparation
    La grande inconnue de la préparation Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Qui dit « jeu de dépossession » dit naturellement « ball in play » et cette notion de mètres parcourus par seconde qui permet au staff du XV de France de déterminer le degré d’intensité d’une rencontre. Le but étant d’être assez bien préparé physiquement pour imposer à l’adversaire un rythme auquel il ne puisse pas répondre, ou l’oblige à commettre des erreurs.

Le hic ? Il est que, contrairement à d’habitude, toutes les conditions ne sont évidemment pas réunies pour avoir un XV de France le plus en forme possible. « Beaucoup de facteurs entrent en compte, détaillait le directeur de la performance Thibault Giroud. Parce que c’est la fin d’une saison de 13 mois, parce que nous avons un groupe de jeunes joueurs, parce qu’on doit s’adapter aux contraintes...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?