Le match en chiffres : Arthur Vincent a tout découpé

  • Le match en chiffres : Arthur Vincent a tout découpé.
    Le match en chiffres : Arthur Vincent a tout découpé. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Français ont eu un peu plus le ballon et ont un peu mieux occupé le terrain pour venir à bout des Australiens qui ont dominé la rencontre. Mais ils sont tombés sur un Arthur Vincent infranchissable, auteur de 25 plaquages !

37 % de possession pour les Bleus

L’équipe de France a encore beaucoup défendu lors de ce deuxième test face à l’Australie, même si la possession est en légère hausse. Les Bleus ont eu le ballon pendant 37 % du temps, contre 34 % lors du premiers match. En revanche, les tricolores ont beaucoup plus joué dans le camp adverse, avec 36 % de territoire, contre seulement 25 % la semaine dernière. Surtout les débats se sont équilibrés en seconde période avec une plus grande présence française chez les Wallabies (42 % d’occupation). Alors même si le XV de France a laissé l’initiative à l’Australie, il a pu bénéficier d’un peu plus de munitions.

228 plaquages réalisés par les Français

Les Français ont construit leur succès sur leur défense. Ils ont réalisé 228 plaquages sur les 254 tentés, pour un taux de réussite de 90 % dans cet exercice. Les Australiens n’ont effectué que 122 plaquages (90 % de réussite pour eux aussi).

1 mêlée gagnée

Les débats ont été équilibrés dans le secteur de la mêlée. Les Français ont réussi à conserver les trois ballons qu’ils ont eu à négocier en leur faveur. En revanche, les Australiens, qui ont eu aussi trois mêlées à jouer, ont été contrés sur la dernière du match. Contre toute attente, le huit de devant tricolore, remodelé après la sortie sur blessure de Geraci, a réussi à emporter la mêlée australienne pour obtenir la pénalité de la victoire.

3 ballons perdus en touche par l’Australie

La France a perdu deux ballons sur ses huit lancers en touche. C’est mieux que l’Australie qui a laissé trois munitions en route, dont un ballon volé par Cameron Woki sur une pénaltouche australienne. Les Bleus réussissaient à lancer une contre-attaque sur cette action qui leur permettait d’inscrire trois points.

12 pénalités pour les deux équipes

La discipline avait été le gros point noir des Français lors du premier test avec quatorze pénalités concédées. Il est difficile de dire qu’ils ont rectifié le tir puisqu’ils ont été pénalisés douze fois lors de ce deuxième rendez-vous. En revanche, les débats se sont équilibrés puisque les Australiens ont aussi été pénalisés douze fois, alors qu’ils avaient été bien plus performants lors du premier test dans ce secteur, avec seulement six pénalités concédées.

12 ballons perdus par les Australiens

Les Wallabies ont eu la possession du ballon mais ils ont aussi perdu beaucoup de munitions en route. Ils ont perdu douze ballons pendant ce match, commettant de nombreux en-avants. La pression défensive des tricolores n’y est pas étrangère mais les Australiens peuvent aussi regretter quelques erreurs techniques salutaires pour les Français.

26 Bleus battus

Les Australiens ont souvent réussi à créer la panique dans la défense française qui a dû colmater les brèches. Les Wallabies ont battu 26 défenseurs (treize défenseurs battus pour les tricolores), avec notamment six franchissements (quatre en faveur des Bleus)

25 plaquages pour Arthur Vincent

Le trois-quarts centre français Arthur Vincent a été le meilleur défenseur du match en réussissant 25 plaquages sur 27 tentés. C’est tout simplement exceptionnel ! Le capitaine Anthony Jelonch et Ibrahim Diallo complètent le podium avec 23 plaquages chacun. Dix joueurs français ont réussi plus de dix plaquages dans cette rencontre.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?