Galthié : « L’équipe la plus compétitive »

  • Fabien Galthié.
    Fabien Galthié. SUSA / Icon Sport - SUSA / Icon Sport
Publié le

Pour essayer de remporter la tournée en Australie, le staff du XV de France a reconduit six joueurs pour la troisième fois consécutive. tout en faisant face à une hécatombe de blessures...

Fabien Galthié a tranché. Le sélectionneur du XV de France a souhaité aligner pour cette finale « l’équipe la plus compétitive », faisant fi de la gestion des temps de jeu. Six joueurs (Barlot, Jelonch, Couilloud, Vincent, Penaud et Jaminet) auront donc, au cours de cette tournée, débuté trois rencontres internationales en dix jours. À la question : « qu’est-ce qui a dicté principalement la composition de l’équipe, pour cette finale ? », le sélectionneur a d’abord précisé les noms des blessés qui n’ont pas pu postuler (Villière, Gros, Geraci, Macalou), précisant que Jonathan Danty avait été jugé dans l’incapacité physique d’enchaîner un troisième match. Pour les autres joueurs, le staff tricolore a précisé avoir obtenu des garanties. « Sur la fraîcheur mentale, ça a été très facile, a expliqué le manager Raphaël Ibanez. Sur la question de leurs prédispositions physiques, nous avons été rassurés car la cellule performance du XV de France a pu établir des données très précises sur la dépense énergétique de chacun, sur les deux premiers matchs. Nous avons donc des garanties que ces joueurs seront à un niveau optimal et maximal pour affronter une dernière fois les Australiens. »

Au final, Fabien Galthié a effectué sept changements par rapport au XV de départ du deuxième test. Le plus significatif se situe au poste de demi d’ouverture, où Antoine Hastoy fêtera sa première sélection avec le maillot bleu, au détriment de Louis Carbonel. « Il nous a semblé qu’il pouvait apporter de la fraîcheur dans cette équipe », a souligné le sélectionneur. Et ce dernier de répéter à plusieurs reprises à propos de ses joueurs : « ils vont encore répondre présents. »

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?