Ondarts : « Les valeurs humaines m’intéressent davantage que n’importe quel billet »

  • "Les valeurs humaines  m’intéressent davantage  que n’importe quel billet"
    "Les valeurs humaines m’intéressent davantage que n’importe quel billet" Pablo Ordas - Pablo ORDAS
Publié le

Pascal Ondarts - Ancien pilier international - C’est au Royalty, un bar-restaurant qu’il gère dans le centre ville de Biarritz, que le pilier aux 42 sélections nous a reçus pour évoquer les souvenirs de sa belle carrière, nous parler de l’évolution de ce sport et de l’importance des rapports humains.

Que devenez-vous ?Je suis hôtelier-restaurateur depuis 29 ans. Quand j’ai arrêté de jouer au rugby, je suis parti dans cette aventure. Maintenant, j’ai 65 ans et nous avons beaucoup d’employés, de travail. Mon fils a 43 ans, ma fille 39. Ils connaissent très bien le métier, car ils sont nés dedans. D’ici peu de temps, je vais me retirer un petit peu. Je serai toujours près d’eux, mais pas avec...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Pablo ORDAS
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?