Amateurs - Capbreton-Hossegor : l’humain au centre du projet landais

  • Pour vaincre les nuisances de la rupture des liens, un groupe du CHR n’a rien trouvé de mieux que d’escalader le fameux Tourmalet. Excellent pour la cohésion.
    Pour vaincre les nuisances de la rupture des liens, un groupe du CHR n’a rien trouvé de mieux que d’escalader le fameux Tourmalet. Excellent pour la cohésion. Photo DR
Publié le

Pour s'ouvrir de nouvelles perspectives, le CHR (honneur) doit passer par une saison de transition. Mais elle ne sera pas galvaudée. Loin s'en faut.

L’arrivée d’un nouveau manager ex-entraîneur des cadets tyrossais et qui s’était replié depuis deux ans sur un rôle d’observateur du microcosme landais, associée à une campagne très active de recrutement pour atteindre l’objectif fixé à 55 éléments seniors, n’autorise pas les gens du CHR à parler de continuité. Alors, saison de reconstruction ? Pas vraiment car les présidents Philippe Sardeluc,...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Par Gérard PIFFETEAU
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?