La nouvelle vie de Paul Abadie au CAB

  • Le demi de mêlée Paul Abadie se lance un nouveau défi à Brive. Le demi de mêlée Paul Abadie se lance un nouveau défi à Brive.
    Le demi de mêlée Paul Abadie se lance un nouveau défi à Brive. Photo - Photo
Publié le

Le néo-Briviste était jusqu’alors l’homme d’un seul club : le SU Agen. Après l’échec de la saison dernière, le numéro 9 a décidé de changer de vie et de s’offrir un tout nouveau challenge en Corrèze. Rencontre.

« C’est une page qui se tourne. J’ai commencé à l’âge de 5 ans à Agen, j’en ai bientôt 27… C’est un nouveau challenge qui s’est offert à moi. » Ce sont les premiers mots de Paul Abadie sous ses nouvelles couleurs noires et blanches. Le demi de mêlée, enfant du SUA, a donc décidé de quitter le club familial où tout a commencé pour lui pour relever le challenge briviste. Après une saison difficile dans le Lot-et-Garonne, Paul Abadie a décidé de repartir d’une feuille blanche, vraiment blanche, puisqu’en Corrèze il ne connaissait personne de l’effectif, mis à part Andrès Zafra arrivé lui aussi d’Agen à l’intersaison.

« C’est d’ailleurs peut-être le seul club de France où il n’y a pas un mec avec qui j’ai joué en sélection de jeunes ou en club donc ça fait bizarre mais c’est chouette aussi de découvrir quelque chose d’autre. À Agen, j’ai toute ma famille, j’ai toujours été habitué à avoir mes petites habitudes, donc c’est sûr que ça me change même si ce n’est pas très loin non plus. Je pense que ça fait grandir humainement et que c’est hyper enrichissant de changer de contexte, de découvrir de nouvelles personnes, un nouvel environnement. Je suis très heureux de ça aujourd’hui. » Et Esteban Abadie, alors ? « Non plus ! (rires) On en a rigolé un peu ensemble parce qu’on nous a toujours fait la réflexion depuis que je sais que je signe ici. Tout le monde me demande si je vais jouer avec mon cousin mais non il n’y a aucun lien avec Esteban. Après on verra, peut-être que ce sera fraternel entre nous… (rires) »

« L’état d’esprit à Brive, ce n’est pas une légende »

Côté terrain, Paul Abadie a impressionné dès les premiers jours en réussissant le meilleur temps au Bronco Test. L’occasion de montrer, dès la préparation, toute sa détermination pour aider le CAB à atteindre ses objectifs. « Je sais que j’arrive dans un club fort en histoire, avec des ambitions pour cette année. On va jouer le maintien évidemment parce que la saison sera compliquée, mais bon si on peut essayer de voir plus haut aussi ce sera top. Il faut que l’on soit prêt à toutes les échéances qui vont s’offrir à nous. »
En Corrèze, pas question pour le demi de mêlée de revivre la même désillusion que la saison passée avec le SUA. « L’année dernière a été très dure. On ne va pas revenir sur tout ce qui a été dit mais c’est vrai qu’en termes d’investissement nous n’étions pas tous sur la même longueur d’onde. Mais depuis mon arrivée ici, je retrouve un groupe soudé. L’état d’esprit à Brive, ce n’est pas une légende. On va essayer de capitaliser dessus pour faire la meilleure saison possible. » Et de laisser son nouveau club dans l’élite du rugby français… Voilà le challenge de Paul Abadie.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?