L’Argentine se rassure avec ses « Français »

  • Avec 18 points marqués au pied et seulement un échec, l’ouvreur argentin Nicolas Sanchez reviendra au Stade français avec le plein de confiance. Avec 18 points marqués au pied et seulement un échec, l’ouvreur argentin Nicolas Sanchez reviendra au Stade français avec le plein de confiance.
    Avec 18 points marqués au pied et seulement un échec, l’ouvreur argentin Nicolas Sanchez reviendra au Stade français avec le plein de confiance. PA Images / Icon Sport - PA Images / Icon Sport
Publié le

Pour leur troisième match de préparation en Europe, les Pumas ont disposé de Gallois trop imprécis pour rivaliser toute la rencontre (33-11). Dix joueurs de Top 14 ou de Pro D2 ont d’ailleurs débuté.

Il était temps de se rassurer, pour les hommes de Mario Ledesma. Après une timide victoire sur la Roumanie (24-17) et un match nul face au pays de Galles (20-20), les Argentins ont vite dominé le XV du Poireau, pour le deuxième test entre les deux nations. Pour ce dernier match, les joueurs de l’élite française étaient particulièrement en vue.Une semaine après sa signature officielle à Biarritz, le demi de mêlée Tomas Cubelli a régné en maître sur la rencontre. Auteur de la dernière passe sur le premier essai argentin, il s’est ensuite fait la malle près de la ligne galloise pour inscrire son treizième essai avec les Pumas. Le futur Biarrot a joué 80 minutes, avec la hargne qui lui caractérise.

Le numéro 8 de Vannes, Rodrigo Bruni a lui fait des ravages autour des rucks et ballon en main. Il a même terminé la rencontre avec 51 mètres gagnés, le meilleur total de son équipe. Le pilier de Bordeaux Francisco Gomez Kodela a lui terminé meilleur plaqueur des Pumas avec 10 unités au compteur. Moins en vue que son coéquipier bordelais, Guido Petti n’a pas eu son rayonnement de la saison régulière, en touche ou en défense. Le troisième ligne a paru fatigué, à côté des hyperactifs Bruni et Matera. Enfin, Nicolas Sanchez s’est attaché à repousser les Gallois au score avec 18 points inscrits au pied. Une copie propre pour le Parisien.


Les Argentins retournent dans leurs clubs fin juillet

 

Pour leur deuxième test face au pays de Galles, les Pumas tiraient leur dernière cartouche avant leur premier match du Rugby Championship, le 20 août face à l’Afrique du Sud. Avec cette victoire probante sur un jeune XV du Poireau privé de dix cadres, partis avec les Lions britanniques, l’Argentine s’est rassurée huit mois après son dernier rassemblement, déjà pour le Rugby Championship. Avant les joutes face aux meilleures nations de l’hémisphère sud, les Pumas auront droit à un peu de repos… et de préparation. Les treize « Français » présents sur la feuille de match ce samedi rentreront tous dans leur club respectif, fin juillet. Le Biarrot Tomas Cubelli et le Perpignanais Bautista Delguy découvriront même leurs nouveaux coéquipiers cette semaine. La recrue de Clermont Tomas Lavanini devrait enfiler la tunique jaune et bleue dès le 26 juillet, pour la reprise de l’entraînement de l’ASM. Absents face au pays de Galles, Santiago Cordero, Juan Cruz Mallia arriveront avec plus de fraîcheur dans l’Hexagone.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Clément LABONNE
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?